Insider UTS : Cassaigne, bien plus qu’un coach pour Gasquet

Insider, un long-format diffusé sur la plateforme OTT de l’UTS, s’est intéressé à la relation qui lie Richard Gasquet, double demi-finaliste de cette nouvelle compétition, à son agent et ami proche Julien Cassaigne.

5 août 2020

« T’as eu du mal à t’endormir ? » « Comme d’habitude… Après un match. » Richard Gasquet (50e) ne parle pas uniquement à son agent, mais à un de ses meilleurs amis : Julien Cassaigne, qui l’a accompagné lors des deux premières éditions de l’UTS.

Gasquet et Cassaigne se connaissent depuis près de vingt ans.

« Je l’ai vu arriver comme tout le monde quand il avait 9, 10, 11, 12 ans, souffle Cassaigne au petit déjeuner après la victoire inaugurale de Richie à l’UTS2, contre Alexei Popyrin. On n’a que quatre ans d’écart, on s’est entraînés une fois quand il devait avoir 15-16 ans, moi 19-20. Dans le tennis, quand on n’est pas loin en génération, on se connaît depuis toujours. »

Dans l’intimité de Richard Gasquet

Cassaigne a, comme Gasquet, été joueur professionnel. 385e à son meilleur, en 2003, il a arrêté sa carrière l’année suivante, avant de se lancer dans le sponsoring puis de devenir agent. Outre le Français, il a représenté les intérêts de Caroline Wozniacki, lauréate de l’Open d’Australie 2018 et retraitée depuis janvier 2019.

Il n’est pas rare de voir les deux amis s’entraîner ensemble, surtout pendant l’UTS, à Biot. « Je peux toujours jouer, même si je cours moins qu’avant. On aime jouer ensemble », a déclaré Cassaigne.

Définition de joueur « dans la zone » : @richardgasquet1 lors du deuxième week-end de l’@UTShowdown. Le leader de l’UTS après quatre journées a produit un tennis de grande qualité pour surprendre Dominic Thiem puis écoeurer Dustin Brown. 🇫🇷🎻🔥 pic.twitter.com/DGZouv4BiV

— Tennis_MajorsFR (@tennismajorsfr) June 23, 2020

Cassaigne a été un précieux soutien pour l’ancien 7e mondial, qui s’est incliné en demi-finale face à Matteo Berrettini lors de l’UTS 1 et au même stade de la compétition contre Felix Auger-Aliassime lors de l’UTS2. « J’essaie de lui donner confiance, de lui rappeler tout ce qu’il a accompli et ce qu’il peut encore faire. » Au vu de son niveau de jeu, le joueur de 34 ans est encore capable de gros coups.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *