Djokovic en balade avant de croiser un Fucsovics épatant pour sortir Rublev

Novak Djokovic (N°1) a disposé facilement de Cristian Garin (N°17) lundi en huitième de finale de Wimbledon (6-2, 6-4, 6-2). Le Serbe affrontera au prochain tour Marton Fucsovics, tombeur surprise d’Andrey Rublev (N°5), sa bête noire sur le circuit (6-3, 4-6, 4-6, 6-0, 6-3).

Novak Djokovic at Wimbledon in 2021

Une promenade en guise de huitième de finale pour Novak Djokovic. Le numéro 1 mondial a étrillé Cristian Garin (N°17) lundi sur le Centre Court (6-2, 6-4, 6-2) pour se qualifier pour son 12e quart de finale à Wimbledon en carrière. Le Serbe y affrontera Marton Fucsovics, qui a fait tomber Andrey Rublev (N°5) pour s’offrir son premier quart en Grand Chelem (6-3, 4-6, 4-6, 6-0, 6-3).

Autant le Serbe avait fait preuve d’irrégularité au tour précédent contre Denis Kudla, autant il n’a pas laissé la moindre ouverture à un Garin qui n’avait jamais passé le premier tour à Wimbledon avant cette année et qui avait bénéficié d’un tableau très ouvert, sans avoir à affronter un seul joueur du Top 100. Djokovic n’a laissé absolument aucune ouverture au Chilien, avec notamment ses 92% de points gagnés derrière sa première balle sur l’ensemble du match (36/39). Il n’a ainsi concédé que deux balles de break, les deux dans le deuxième jeu du deuxième set, et les a écartées.

Cette deuxième manche est d’ailleurs la seule où Garin, qui a élevé son niveau, a réussi à faire le match avec Djokovic et à l’accrocher jusqu’à 3-3. Parce que dans les premier et troisième sets, le Serbe a breaké dès le premier jeu de service de son adversaire. Il a d’ailleurs appuyé encore plus fort sur l’accélérateur dans la dernière manche, avec 12 coups gagnants pour 4 fautes directes et en faisant parler son coup d’oeil en retour pour maintenir Garin à 36% de points gagnés… derrière sa première balle ! Du travail bien fait par Djokovic.

Fucsovics sur un nuage dans ce Wimbledon

Mais il devra se méfier au prochain tour d’un Fucsovics porté par un vrai élan dans ce Wimbledon et qui l’avait embêté lors de leurs deux premières confrontations. Le Hongrois avait obtenu une balle de double break dans le troisième set à l’US Open 2018 avant de craquer (6-3, 3-6, 6-4, 6-0) puis avait remporté le premier set à Doha en 2019. Le 48e joueur mondial arrivera d’autant plus en confiance qu’il a vaincu sa bête noire en la personne de Rublev, qui l’avait dominé lors de leurs quatre confrontations depuis Roland-Garros 2020.

Fucsovics a un sacré mérite de ne pas avoir flanché après la perte du deuxième set, où il a obtenu quatre balles de débreak pour revenir à 4-4, et du troisième set, où il a craqué au pire moment, à 4-4 sur son service. La tête de série numéro 5 paraissait alors lancé vers un premier quart de finale à Wimbledon, le seul Grand Chelem où il n’a pas encore atteint ce stade de la compétition. Mais la lumière s’est éteinte pour lui pendant une bonne demi-heure. Le temps pour le Hongrois d’empocher neuf jeux de suite et de se retrouver à 3-0 en sa faveur dans la cinquième manche. La réaction d’orgueil de Rublev, qui a débreaké pour se refaire breaker derrière, n’a pas suffi.

Andrey Rublev Wimbledon 2021
Tennis – Wimbledon – All England Lawn Tennis and Croquet Club, London, Britain – June 30, 2021 Russia’s Andrey Rublev in action his second round match against South Africa’s Lloyd Harris

Fucsovics n’a toutefois pas volé son succès, tant il s’est montré entreprenant (41 coups gagnants, contre 26 pour Rublev) et a fait preuve d’autorité sur ses jeux de service (88% de points gagnés derrière sa première balle). Après avoir sorti Jannik Sinner, Diego Schwartzman et Rublev dans ce tournoi, le Hongrois est le premier représentant de son pays à se retrouver en quart de finale de Wimbledon depuis 1948. Un parcours qui a de quoi aiguiser la méfiance de Djokovic.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *