Abonnez-vous à la newsletter

“C’est une aventure” : Barty ne rentrera pas en Australie pour suivre le circuit en 2021

Ashleigh Barty a fait le choix de quitter l’Australie pour de longs mois dans l’optique de suivre le circuit WTA en 2021. La numéro 1 mondiale envisage ainsi de ne pas rentrer à la maison avant la fin de la saison.

Ash Barty Ashleigh Barty (Panoramic)

Ashleigh Barty avait fait le choix, en 2020, de ne pas revenir sur le circuit au moment de la reprise post-confinement. La numéro 1 mondial a opté pour une solution radicalement différente pour la saison 2021. Présente à Miami pour son premier tournoi hors de son pays natal depuis le Masters 2019, Barty a confirmé en Floride avoir l’intention de suivre le circuit dans les prochains mois. Quitte à ne pas rentrer de sitôt en Australie.

En conférence de presse d’avant-tournoi, Barty a indiqué qu’elle et son coach, Craig Tyzzer, avait quitté leur pays pour la première fois depuis le début de la pandémie.

“C’est clairement une aventure pour nous, a-t-elle confié. C’est une nouvelle expérience. Nous ne l’avons jamais fait auparavant, Tyz et moi. Au moment de partir, ce n’était pas simple et c’était assez émouvant pour moi. Mais je pense que nous sommes excités d’avoir l’opportunité de jouer une saison entière. Donc je pense que nous allons rester à l’étranger toute l’année.”

Ash Barty and her coach Craig Tyzzer, Adelaide, 2020

“Je touche du bois pour que tout se passe bien dans le reste du monde, où nous voyagerons et nous jouerons, que nous pourrons jouer en toute sécurité et nous sentir bien. Je pense que nous ne pouvons pas nous projeter trop loin. Comme on le sait, tout peut encore changer rapidement. Mais nous planifions autant que possible, tout en se préparant à des petits ajustements. Nous devions être capables de nous adapter dans nos décisions, mais je suis impatient d’y être.”

“Un sacré périple” pour aller jusqu’à Miami

Après dix mois d’absence sur le circuit, Barty est revenue en janvier dernier. Elle a remporté le Yarra Valley Classic à Melboune, puis a atteint les quarts de finale de l’Open d’Australie. Mais elle s’est inclinée dans la foulée au premier tour à Adelaïde, contre Danielle Collins. Barty avait ensuite déclaré forfait pour Doha et Dubaï.

 

 
 
 
 
 
View this post on Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

 

A post shared by Ash Barty (@ashbarty)

Elle et Tyzzer ont dû composer avec des circonstances exceptionnelles lors de leur voyage aux Etats-Unis, avec des vols redirigés, et ils ont mis près de deux jours à arriver à destination.

“Cela faisait entre 45 et 48 heures de porte à porte, pour nous, a expliqué Barty. Ce qui aurait dû être assez simple, Brisbane-Sydney, puis de Sydney à Los Angeles et de Los Angeles à Miami, c’est un voyage relativement facile habituellement. Mais un vol a été annulé au départ de l’Australie, puis un autre en arrivant à L.A.. C’était un sacré périple.”

Tenante du titre à Miami, où elle s’était imposée en 2019, Barty revient dans un endroit dont elle garde d’excellents souvenirs, ajoutant : “J’espère pouvoir à nouveau jouer mon meilleur tennis et me donner une chance de joueur quelques matchs, d’avancer dans le tournoi.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.