Kvitova et Svitolina sorties, Gauff et Garcia au tour suivant : Le résumé de la journée à Dubaï

Elina Svitolina a été éliminée dès son entrée en lice à Dubaï ce mercredi, comme Petra Kvitova, qui a abandonné après avoir remporté le titre à Doha la semaine passée. Cori Gauff et Caroline Garcia sont qualifiées pour les huitièmes de finale, au même titre que Karolina Pliskova ou Aryna Sabalenka.

Petra Kvitova, Doha, 2021

Premier WTA 1000 de la saison, le tournoi de Dubaï réunit un plateau de choix, avec la majorité des meilleures joueuses du monde. Ce mardi, les 16 matchs du deuxième tour étaient au programme dans la capitale des Emirates Arabes Unis. Avec son lot de surprises.

Svitolina, Kvitova, Bertens : Les têtes de série qui y sont passées

Elina Svitolina (N.1) : Une déception de plus pour l’Ukrainienne, éliminée dès son entrée en lice par Svetlana Kuznetsova (2-6, 6-4, 6-1). La 5e joueuse mondiale n’a plus atteint les demi-finales d’un tournoi depuis son titre à Strasbourg fin septembre. Kuznetsova affrontera au tour suivant Barbora Krejcikova, facile contre Jelena Ostapenko (6-3, 6-1).

Petra Kvitova (N.4) : Sacrée à Doha, son premier titre depuis près de deux ans, la Tchèque n’a pas pu enchaîner. Kvitova, touchée à l’adducteur au Qatar, a abandonné en cours de deuxième manche face à la Suissesse Jill Teichmann, qui menait 6-2, 3-4.

Kiki Bertens (N.5) : La Néerlandaise peine depuis son retour à la compétition. Opérée du tendon d’Achille à l’automne dernier et absente du circuit depuis le dernier Roland-Garros, Bertens en est à deux défaites en autant de matchs en 2021. Elle n’avait pris que deux jeux à Jelena Ostapenko à Doha la semaine dernière, elle s’est encore inclinée sèchement contre Tereza Martincova, 125e mondiale, ce mardi à Dubaï (6-1, 6-4).

Madison Keys (N.11) : Comme à Doha, l’Américaine n’a passé qu’un tour à Dubaï. Celle qui avait été privée de l’Open d’Australie après avoir été testée positive à la COVID-19 a été dominée par Anastasia Potapova, 88e joueuse au classement WTA (6-4, 6-3).

Marketa Vondrousova (N.12) : La Tchèque s’est faite renverser par Cori Gauff (4-6, 6-0, 6-3), qui confirme son début de saison prometteur, avec sa septième victoire en neuf rencontres disputées en trois manches en 2021. Demi-finaliste à Adelaïde, l’Américaine affrontera une autre Tchèque, Martincova, au tour suivant.

Pliskova, Sabalenka, Muguruza : Elles ont assuré

Karolina Pliskova (N.2) : Peu convaincante depuis le début de la saison, la Tchèque a bataillé pour s’en sortir face à Anastasija Sevastova (6-3, 6-7, 6-2). Pliskova a pourtant laissé passer deux balles de match au cours de la deuxième manche.

Karolina Pliskova, Dubai, 2021

Aryna Sabalenka (N.3) : La Biélorusse, qui restait sur deux défaites dès son entrée en lice lors de ses trois derniers tournois, n’a pas fait de détail contre Alizé Cornet (6-2, 6-4). Au prochain tour, elle affrontera Anett Kontaveit (N.15), tombeuse de Sorana Cirstea (6-4, 7-5).

Belinda Bencic (N.6) : Battue d’entrée à Doha la semaine passée, dans la foulée de sa finale à Adelaïde, la Suissesse a renoué avec le succès aux dépens de Veronika Kudermetova. Mais ce n’était pas une mince affaire (6-4, 5-7, 6-4, en 2h40). Prochaine adversaire pour Bencic : Potapova.

Iga Swiatek (N.8) : De retour à la compétition suite à son titre à Adelaïde, la Polonaise s’est bien remise dans le tempo face à Misaki Doi (6-2, 6-4). Mais elle fera face dès le prochain tour à Garbiñe Muguruza (N.9), finaliste à Doha et facile vainqueure d’Amanda Anisimova (6-4, 6-2).

Elise Mertens (N.10) : Le probant début de saison d’Elise Mertens se poursuit. Victorieuse du Gippsland Trophy à Melbourne et huitième-de-finaliste de l’Open d’Australie, la Belge a battu Shelby Rogers avec autorité (6-3, 6-3).

Elise Mertens, Dubai, 2021

Garcia, Mladenovic : Fortunes diverses pour les Françaises

Caroline Garcia : Décevante à Lyon, chez elle, la Française enchaîne à Dubaï. Après son joli succès contre Angelique Kerber lundi, elle a maîtrisé son match face à Martina Trevisan (6-2, 6-4). La suite, ce sera face à Elise Mertens.

Kristina Mladenovic : Jessica Pegula est décidément la bête noire de la Nordiste. Pour la troisième fois en 2021, Mladenovic s’est inclinée face à l’Américaine, 36e joueuse mondiale (6-1, 6-2). En trois rencontres, la Française n’a pas remporté un set et n’a grappillé que onze petits jeux.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *