Kontaveit fait perdre les nerfs à Martic et file en finale de Palerme

Anett Kontaveit s’est qualifiée samedi pour la finale du tournoi de Palerme, profitant de l’agacement de Petra Martic, foudroyée par les coups droits de l’Estonienne (6-2, 6-4). La 22e mondiale attend de savoir qui elle affrontera en finale, dimanche (17 heures).

Anett Kontaveit of Estonia in action during the quarter-finals against Elisabetta Cocciaretto of Italy at the 2020 Palermo Ladies Open WTA International tennis tournament

Elle n’a pas vacillé, sur sa balle de match, lorsqu’elle a dû placer un coup droit qui a fait plier Petra Martic (6-2, 6-4). Un ultime point à l’image de sa prestation en demi-finale. Anett Kontaveit a gardé son calme pendant 1h25 pour se qualifier en finale du tournoi de Palerme, qui aura lieu dimanche (17 heures). Tout le contraire de la numéro 15 mondiale et tête de série n°1. Martic n’a cessé de s’agacer à force d’envoyer ses balles en dehors des limites du terrain. Kontaveit (tête de série n°4) affrontera dimanche la Française Fiona Ferro ou l’Italienne Camila Giorgi.

L’énervement de la Croate est très vite monté, samedi. Dès ce revers deux mains qui l’a tétanisée en début de match (1-0, 15-15). Une amortie manquée a offert le premier break à l’Estonienne (3-1). Kontaveit est allée chercher le premier set en l’acculant grâce à ses montées au filet. Elle l’a breakée une deuxième fois après une nouvelle erreur de Martic, qui a propulsé une balle dans le couloir (5-2).

Kontaveit - Palermo

Kontaveit jouera sa première finale à Palerme

Martic a continué de s’agacer avec son coup droit, mimant des frappes, soufflant, tirant la langue, et s’entraînant à servir, seule, au changement de côté. Elle a pensé revenir dans le match après avoir enchaîné deux beaux points dans le premier jeu : le premier sur un passing qui a mordu la ligne (30-15), le second sur un lob en finesse (40-15). Ce qui lui aura permis de breaker l’Estonienne d’entrée. Mais Kontaveit s’est vite reprise. La 22e mondiale a débreaké dans la foulée. Et une (nouvelle) amortie manquée de la Croate lui a offert un nouveau break (3-1).

Martic a alors plusieurs fois crié sur le court, tapant sa raquette avec sa main. Comme si elle lâchait la rencontre. En face d’elle, Kontaveit est resté froide. Presque glaciale. Ne serrant le poing que sur le point qui lui a offert la balle de match, un retour puissant, et après sa victoire. Elle jouera, dimanche, sa première finale au tournoi de Palerme. « J’ai dû joué mon meilleur tennis pour la battre », a-t-elle lancé après le match. Elle devra réitérer sa performance dès le lendemain.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *