Kontaveit résiste à Sakkari et se hisse en finale du Masters féminin

Anett Kontaveit a dominé Maria Sakkari en demi-finale du Masters féminin à Guadalajara (6-1, 3-6, 6-3). Elle affrontera Garbiñe Muguruza en finale.

Anett Kontaveit, WTA Finals 2021

WTA Finals 2021 | Résultats | Programme

  • L’information principale : Anett Kontaveit est en finale du Masters féminin après sa victoire face à Maria Sakkari (6-1, 3-6, 6-3)
  • Vous apprendrez aussi : Elle est la première joueuse estonienne de l’histoire à réaliser pareille performance.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour comprendre à quel point le huitième jeu du troisième set a été crucial.

Anett Kontaveit est (presque) inarrêtable ! La nuit dernière, l’Estonienne a décroché son 13e succès en 14 matchs disputés sur le circuit WTA. Elle s’est servie d’une confiance très élevée dans son jeu pour effacer un break de retard dans la dernière manche avant de réussir à se qualifier pour la finale du Masters féminin en dominant la Grecque Maria Sakkari (6-1, 3-6, 6-3). 

La huitième joueuse mondiale a très bien débuté la rencontre en menant rapidement 6-1, bien aidé par une Maria Sakkari totalement à l’envers au service, qui n’a remporté que 17% de points derrière sa seconde balle. Mais après un départ catastrophique, la sixième mondiale a retrouvé ses esprits dans la deuxième manche pour enfin partir au combat. 

Plus percutante avec notamment six aces, Maria Sakkari a bien résisté sur son service en sauvant trois balles de break, ce qui lui a permis de continuer d’y croire. Et la Grecque s’est montrée très réaliste lorsqu’elle a eu sa première opportunité du match à 4-3. Alors qu’elle n’avait pas obtenu une seule balle de break jusque là, Sakkari a sauté sur l’occasion pour prendre le service de Kontaveit et conclure ensuite sur sa mise en jeu pour égaliser à un set partout. 

Kontaveit a réussi à renverser Sakkari

Sur une meilleure dynamique après le gain du deuxième set, Sakkari a gardé son rythme infernal et a pris les devants en faisant le break dans le cinquième jeu de la dernière manche pour mener 3-2. La sixième mondiale ne le sait pas encore mais elle ne remportera plus le moindre jeu dans cette demi-finale du Masters féminin.

Dos au mur, Anett Kontaveit s’est accrochée et la confiance accumulée après toutes ses victoires consécutives lui a permis de renverser la situation. L’Estonienne a remporté les huit points suivants, récupéré son break de retard et prendre les commandes pour mener 4-3. Les deux joueuses ont ensuite disputé un jeu qui a duré 12 minutes, où Sakkari a eu huit balles de jeu mais n’a pas réussi à les convertir. Kontaveit a finalement eu le dernier mot pour breaker son adversaire. 

La huitième mondiale n’a ensuite pas tremblé un seul instant au moment de servir pour le gain du match à 5-3, pour devenir la première Estonienne de l’histoire à se qualifier pour la finale du Masters féminin. 

Greece’s Maria Sakkari with Estonia’s Anett Kontaveit – © AI / Reuters / Panoramic

Nouvel échec en demi-finale pour Sakkari

Sakkari a perdu la 14e demi-finale de sa carrière, la troisième dans un tournoi majeur en 2021 après Roland-Garros (où elle avait notamment eu une balle de match) et l’US Open. La Grecque ne pouvait pas cacher sa grande déception après le match.

« C’est très difficile pour moi de parler de tout cela », a-t-elle déclaré en conférence de presse. « Aujourd’hui, je dois dire que j’ai raté une occasion de mon côté. C’est définitivement de mon côté. Il y a évidemment beaucoup de respect de ma part pour le jeu et la personnalité d’Anett. »

« Je pense qu’aujourd’hui, j’étais tout près de saisir cette chance. Je l’ai simplement gâchée. C’est pour cela que ça fait si mal. Ce n’est pas que ce soit de la malchance, c’est que j’ai gâché une autre chance. Ça fait mal. »

Sakkari, qui termine une saison exceptionnelle au cours de laquelle elle a fait son entrée dans le top 10, a atteint ses deux premières demi-finales en Grand Chelem et a remporté neuf victoires face au Top 10, un record sur le circuit.

« Bien sûr, une fois que je me serai reposée et que je penserai à ce que j’ai accompli cette année, je pense que c’est quelque chose que je veux travailler, surtout mentalement », a-t-elle expliqué.

Kontaveit, la reine des demi-finales

À l’inverse des difficultés de Sakkari, les performances de Kontaveit en demi-finale sont tout simplement remarquables. La numéro 8 mondiale, âgée de 25 ans, a remporté ses huit dernières demi-finales, depuis Palerme en septembre 2020.

Elle a maintenant remporté 29 de ses 32 derniers matchs. Si elle parvient à s’imposer lors de la finale du Masters Féminin, elle terminera la saison à égalité avec Ashleigh Barty au nombre de titres remportés sur le circuit. Elle en comptabilise quatre actuellement en 2021.

« J’ai l’impression que ces derniers mois m’ont vraiment montré que je pouvais très bien jouer, que je pouvais battre de grandes joueuses de manière régulière », a-t-elle déclaré. « Je crois que j’ai acquis une certaine confiance en moi. Quand je suis venue ici, bien sûr, je n’avais rien à perdre. Chaque fois que j’entre sur le court, je pense toujours que je peux gagner le match, il suffit de bien faire. »

L’Estonienne défiera Garbiñe Muguruza en finale mercredi. L’Espagnole a battu sa compatriote Paula Badosa dans l’autre demi-finale et mène 3-2 dans les confrontations face à Kontaveit. Elle l’a notamment battue en phase de poule il y a quelques jours.

« Je pense que nous avons joué plusieurs fois en très peu de temps », a-t-elle expliqué. « Je suis prête pour un match difficile. Elle a joué un bon tennis. Elle a battu de très bonnes joueuses. Moi aussi. J’ai hâte de relever ce nouveau défi. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *