Garcia et Burel dans le dernier carré à Lausanne

Caroline Garcia et Clara Burel se sont hissées vendredi dans le dernier carré à Lausanne, et s’affronteront en demi-finale. C’est la première fois de la saison que deux Françaises seront à ce stade de la compétition d’un tournoi WTA.

Caroline Garcia at Lausanne in 2021

Pour la première fois de la saison, il y aura deux Françaises dans le dernier carré d’un tournoi WTA. Caroline Garcia et Clara Burel se sont qualifiées vendredi pour les demi-finales du tournoi de Lausanne. Elles s’affronteront samedi pour une place en finale, à l’occasion de leur premier affrontement en carrière sur le circuit principal. Dans l’autre demi-finale, la tête de série numéro 1 Tamara Zidansek sera opposée à Maryna Zanevska ou Natalia Vikhlyantseva.

Tombée à la 76e place mondiale, Garcia (N°5) n’avait plus atteint une demi-finale depuis son titre à Nottingham en juin 2019. Pour mettre fin à cette longue période de disette, la Lyonnaise a dû gagner deux matchs dans la même journée. Elle s’est d’abord débarrassée d’Astra Sharma (7-6, 3-6, 6-3), dans un match interrompu jeudi en raison des conditions climatiques. Menée 4-3 dans la deuxième manche au moment de l’arrêt de la rencontre, Garcia s’était pourtant laissée surprendre sur son jeu de service dès la reprise et avait rapidement concédé le set. Mais elle a réagi dans le troisième, dont elle est sortie victorieuse après un total de sept breaks. L’Australienne, 121e mondiale, n’y a ainsi pas remporté un seul de ses quatre jeux de service.

Garcia était ensuite opposée à Zarina Diyas, qui avait dû disputer dans son intégralité son huitième de finale contre Camila Giorgi en ouverture de la journée (6-4, 6-4). Menée 5-2 dans la première manche, après avoir même dû sauver deux balles de double break, la Française a réussi une folle remontée, en écartant au passage deux balles de set pour Diyas sur son service. Garcia a ainsi empoché cinq jeux de suite pour gagner le premier set et a bien mieux maîtrisé son sujet durant le second. Elle l’a bouclé en une demi-heure, ne perdant que sept points sur ses jeux de service, et s’est finalement imposée en deux sets (7-5, 6-2).

La revanche de Burel sur Ferro

Pour Burel, qui brille sur le circuit ITF depuis le début de la saison (titre sur le W60 de Saint-Gaudens, finaliste sur le W60 d’Oeiras et le W25 de Poitiers), ce sera une première demi-finale sur le circuit principal. L’affaire était pourtant bien mal engagée pour la 125e joueuse mondiale, menée 6-1, 1-0 par Kamilla Rakhimova à l’interruption de leur match jeudi. Mais la nuit a clairement fait du bien à la Rennaise de 20 ans, qui a renversé la situation pour s’imposer en trois manches (1-6, 6-3, 6-3). Burel a notamment profité d’une panne de première balle de la Russe (76% dans le premier set, 48% et 49% dans les deux suivants) pour lui mettre une pression constante (14 balles de break obtenues dans les deux dernières manches).

Clara Burel at Lausanne in 2021
Clara Burel at Lausanne in 2021 © Imago / Panoramic

Burel s’est ensuite retrouvée embarquée dans un duel franco-français contre Fiona Ferro, tête de série numéro 2 qui avait fini par faire exploser Alycia Parks en huitième de finale (6-4, 1-6, 6-0). Elle s’est alors imposée sur le même score que Garcia (7-5, 6-2), et selon un scénario comparable. Elle aussi était menée dans la première manche et a sauvé une balle de set sur son service à 5-4, avant d’empocher les trois derniers jeux. Elle aussi a déroulé dans le deuxième set, en dominant sur son engagement (aucune balle de break de concédée) et en imposant une vraie pression sur Ferro, qui a été confrontée à des balles de break sur chacun de ses jeux de service. Burel a conclu la rencontre en 1h27′, pour prendre sa revanche de sa défaite contre sa compatriote en quart de finale à Lyon (2-6, 6-1, 6-3). Cette fois, elle aura droit à sa première demi-finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *