Burel s’offre Garcia, une première finale et une place dans le Top 100

Clara Burel s’est qualifiée samedi pour sa première finale sur le circuit WTA avec sa victoire sur Caroline Garcia à Lausanne (5-7, 6-2, 6-2). La Rennaise est ainsi assurée d’intégrer le Top 100 avant d’affronter Tamara Zidansek, tête de série numéro 1, ou Maryna Zanevska.

Clara Burel at Lausanne in 2021

C’est une semaine qui marquera à coup sûr un tournant dans la carrière de Clara Burel. La Rennaise s’est qualifiée samedi pour sa première finale sur le circuit WTA grâce à sa victoire sur Caroline Garcia (N°5) à Lausanne (5-7, 6-2, 6-2). Elle affrontera dimanche Tamara Zidansek (N°1), tombeuse de Maryna Zanevska (7-5, 6-3), avec l’ambition de décrocher un premier titre. Mais Burel est déjà assurée d’intégrer le Top 100 mondial pour la première fois de sa carrière lundi prochain, et soulever le trophée en Suisse la propulserait parmi les 90 meilleures joueuses de la planète.

C’est d’autant plus fort que la joueuse de 20 ans avait débuté la saison 2021 à la 236e place du classement WTA. Un signe de sa progression fulgurante sous la houlette de Thierry Champion, qui la coache avec Alexia Dechaume depuis mars 2020. Burel a ainsi enchaîné les résultats probants cette année, sur le circuit ITF (victoire sur le W60 de Saint-Gaudens, finales à Oeiras et à Poitiers) comme sur le circuit principal (sortie des qualifications à l’Open d’Australie et à Wimbledon, où elle a atteint le deuxième tour, quart de finale à Lyon).

Elle est récompensée de sa progression constante avec cette qualification pour la finale aux dépens de Garcia, qu’elle affrontait pour la première fois sur le circuit principal. La Lyonnaise a pourtant pris le meilleur départ dans ce match. Menée 4-2 dans le premier set, Burel avait bien réussi à reprendre les devants pour servir pour le gain de la manche à 5-4. Mais Garcia s’est ressaisie pour empocher les trois derniers jeux et prendre l’avantage au score. La Rennaise payait ainsi son inconstance en première balle (39,4% sur le premier set) et l’opportunisme de son adversaire, qui avait concrétisé ses trois balles de break.

Burel a complètement étouffé Garcia dans les deux derniers sets

Mais Burel, qui aurait pu flancher au moment où elle était menée 2-0 dans la deuxième manche, a mis par la suite tout en place inverser le cours de la rencontre. Elle a haussé son niveau en première balle et a trouvé la bonne carburation en retour pour imposer une pression constante sur Garcia sur ses jeux de service. La 75e joueuse mondiale n’a ainsi remporté que 38,5% des points disputés sur son engagement sur les deux derniers sets, et a concédé 17 balles de break sur l’ensemble de la rencontre. Burel n’a plus desserré l’étreinte pour s’imposer après un combat de 2h25′.

Clara Burel, Roland-Garros, 2020
AI / Reuters / Panoramic

C’est la deuxième fois de la semaine que la Bretonne s’impose après avoir perdu la première manche, puisqu’elle avait déjà renversé Kamilla Rakhimova en huitième de finale (1-6, 6-3, 6-3). Burel a déjà basculé dans une autre dimension, il ne lui manque plus qu’une victoire pour intégrer le cercle des vainqueures de tournoi sur le circuit WTA. Histoire de donner au tournant des allures de virage.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *