Après Roland-Garros, Strasbourg envisage aussi le report

Le tournoi WTA 250 de Strasbourg, contacté par Tennis Majors, a concédé que la tendance était à un report, même si rien n’est encore acté. Comme Roland-Garros, l’espoir d’une situation sanitaire mieux contrôlée à la mi-mai et la possibilité d’accueillir davantage de public pourraient convaincre les organisateurs de décaler les dates du tournoi d’une semaine.

Strasbourg, WTA, 2020

Le jeu de dominos lancé par le report d’une semaine de Roland-Garros, officialisé jeudi par la Fédération française de tennis, n’est pas encore vraiment lancé. Mais il est évident que cette décision de la FFT aura des conséquences, tant elle chamboule un calendrier déjà compact et contraint de s’adapter sur le premier trimestre à un autre report de Grand Chelem, celui de l’Open d’Australie.

Contacté par Tennis Majors par mail, le tournoi WTA 250 de Strasbourg a avoué envisager lui aussi « un changement de dates ». « Il y a peu de chance que les Internationaux de Strasbourg aient lieu comme prévu du 15 au 22 mai », nous a indiqué l’organisation.

Strasbourg WTA 2020

L’événement alsacien se trouve dans une situation comparable à celle de Roland-Garros, à savoir que les restrictions imposées par le gouvernement français, en lien avec le contexte sanitaire, s’appliquent jusqu’au 3 mai prochain. Une réouverture progressive du pays « à partir de la mi-mai » a été évoqué par le Président de la République, Emmanuel Macron. D’où l’intérêt pour Strasbourg de suivre l’exemple de Roland-Garros en se décalant d’une semaine, dans l’espoir de « pouvoir accueillir du public dans des conditions sanitaires optimales ».

« C’est notre priorité, nous a-t-il été indiqué du côté de l’organisation du tournoi. Nous aimerions vraiment que cela soit faisable ! Mais on devra tout de même s’adapter au calendrier, aux restrictions de la WTA ainsi qu’à l’évolution de la situation sanitaire. »

Strasbourg fixé dans le courant de la semaine prochaine

La décision de reporter ne pourra pas être prise unilatéralement par le tournoi dirigé par Denis Naegelen. « Les dirigeants du tournoi sont en contact régulier avec la WTA, la FFT, ainsi que l’Agence Régionale de Santé et la préfecture », nous a-t-il été précisé. Une décision finale devrait être actée dans le courant de la semaine prochaine.

L’année passée, le tournoi de Strasbourg avait imité Roland-Garros et s’était déroulé en septembre, pour se tenir en préambule du Grand Chelem parisien. Elina Svitolina s’était imposée en Alsace, en battant Elana Rybakina en finale.

Egalement contacté par Tennis Majors, l’organisation du tournoi ATP 250 de Lyon, pour l’instant programmé aux mêmes dates que celui de Strasbourg, n’a pas répondu à nos sollicitations.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *