Ferro irrésistible, Sabalenka surprise, Kvitova s’est fait peur : suivez les résultats du tableau féminin du troisième tour

Après les victoires d’Elina Svitolina, Iga Swiatek, Simona Halep et Caroline Garcia vendredi, Sofia Kenin s’est facilement débarrassée de la Roumaine Irina Maria Bara samedi (6-2, 6-0). La numéro 12 mondiale, Aryna Sabalenka, est elle tombée face à Ons Jabeur, tout comme Garbine Muguruza (11) contre Danielle Collins.

Les Françaises : Premier huitième pour Ferro, Garcia s’offre encore Mertens

Fiona Ferro pour une première : La Française Fiona Ferro a fait preuve d’un incroyable caractère pour faire chuter Patricia-Maria Tig, en trois sets (7-6, 4-6, 6-0). Après avoir vacillé dans la deuxième manche, Ferro a écœuré la Roumaine en fin de match. Elle jouera son premier huitième de finale du Grand Chelem contre Sofia Kenin, la numéro 6 mondiale.

Caroline Garcia renaît : Plus de deux ans après son dernier huitième de finale en Grand Chelem, la Française est de retour à ce stade, après sa victoire (1-6, 6-4, 7-5) contre Elise Mertens (20e) au troisième tour de Roland-Garros. La Lyonnaise s’est bien repris après un premier set complètement manqué. Elle a continué à rester agressive et à monter au filet (18 points gagnés sur 28 montées) pour faire craquer la Belge et s’imposer à sa sixième occasion. Pour la troisième fois en huitièmes à Roland-Garros, elle pourrait retrouver les quarts en cas de succès contre Elina Svitolina, tête de série n°3.

Elles se sont fait surprendre : Sabalenka étouffée, Martic éteint par  Siegemund

  • Petra Martic ne méritait pas : Elle avait déjà montré quelques faiblesses au tour précédent, remporté en trois sets contre Kudermetova. Cette fois-ci, Petra Martic est tombée face à la 66e mondiale, Laura Siegemund (6-7, 6-3, 6-0). Elle n’a presque pas existé dans les deux dernières manches. Ni vue, ni connue.
  • Sabalenka impuissante face à Jabeur : La tête de série numéro 8, Aryna Sabalenka, s’est fait surprendre par Ons Jabeur. La numéro 12 mondiale a chuté samedi en trois sets (7-6, 2-6, 6-3), étouffée par les coups de la Tunisienne. Jabeur disputera son premier huitième de finale à Roland-Garros. Elle affrontera la vainqueure de la rencontre entre l’Espagnole Garbiñe Muguruza et l’Américaine Danielle Collins. La numéro 35 mondiale est la première femme du monde arabe à atteindre ce niveau de l’épreuve à Roland-Garros.

  • Jelena Ostapenko déçoit : Elle avait pourtant impressionné en éliminant la tête de série numéro 2, Karolina Pliskova, au tour précédent. Cette fois-ci, la Lettonne s’est faite surprendre par l’Espagnole Paula Badosa, 87e joueuse mondiale (6-4, 6-3). Lauréate du Grand Chelem parisien en 2017, Ostapenko a commis beaucoup trop d’erreurs, rein qu’au service (10 double-fautes), pour espérer quelque chose face à la surprenante Badosa. Pour sa première participation à Roland-Garros, l’Espagnole rencontrera l’Allemande Laura Siegmund en huitièmes de finale.
  • Garbine Muguruza renversée : L’Espagnole avait l’air d’avoir la situation bien en mains. Après un début de match en dents de scie, la tête de série numéro 11 semblait avoir trouvé le chemin vers un septième quart de finale consécutif à Roland-Garros. Peut-être l’interruption du match pendant plusieurs heures à cause de la pluie a-t-elle chamboulée l’ancienne lauréate du tournoi. Toujours est-il que Muguruza avait fait le break dans la dernière manche (4-2) avant de perdre complètement le fil du match. Le réveil de Danielle Collins, 57e mondiale, a été fatal l’Espagnole qui s’est inclinée au bout de la nuit (7-5, 2-6, 6-4). L’Américaine sera confrontée à la tête de série numéro 30, Ons Jabeur, pour une place en quarts de finale.

Elles ont assuré : Svitolina se rassure, Kvitova facile, Halep sans pitié

      • Petra Kvitova s’est fait peur : Comme depuis le début du tournoi, Petra Kvitova s’en est sortie en deux sets. Mais cette fois-ci, la 11e mondiale a été poussée dans ses retranchements. Menée 5-1 dans la première manche, elle s’est accrochée pour se débarrasser de la Canadienne Leylah Fernandez (7-5, 6-3), numéro 100 mondiale. Même galère contre Zhang Shuai, tombeuse de Clara Burel, en huitièmes ? Elle n’avait plus atteint ce stade de la compétition depuis 2015.

      • Zhang Shuai efface les rêves de Burel : La 39e mondiale a mis un terme samedi à la semaine flamboyante de la Française de 19 ans Clara Burel (7-6, 7-5) après un match ultra tendu. Zhang Shuai s’est fait breaker trois fois dans la seconde manche. Mais elle a fait craquer la Française, 357e mondiale, au bout du bout. Elle affrontera en huitièmes de finale Petra Kvitova, la 7e mondiale, ou Leylah Fernandez.
      • Sofia Kenin n’a lâché que deux jeux : Le match le plus facile de Sofia Kenin depuis le début du tournoi. La numéro 6 mondiale n’a d’ailleurs donné samedi que deux jeux à la Roumaine Irina Maria Bara, 105e mondiale (6-2, 6-0). L’Américaine pourrait affronter Fiona Ferro en huitièmes de finale. Il faudra que la Française remporte sa rencontre face à Patricia Maria Tig.
      • Simona Halep injouable : Déjà tête de série n°1, Simona Halep marche pour l’instant sur cette édition 2020 de Roland-Garros. Sur la lancée de son titre à Rome, la Roumaine n’a concédé que 12 jeux depuis son entrée en lice à Paris. Au troisième tour, elle a laminé la tête de série n°25 Amanda Anisimova en seulement 54 minutes (6-0, 6-1). La numéro un mondiale n’a commis que 7 fautes directes, contre 32 à son adversaire. Elle rejoint Iga Swiatek, 19 ans, en huitièmes de finale.

      • Iga Swiatek trace sa route : La Polonaise de 19 ans est en train de rééditer son superbe parcours de l’année dernière Porte d’Auteuil. Au troisième tour, Iga Swiatek, 54e joueuse mondial, s’est imposée facilement (6-3, 6-2) en 1h14 face à la Canadienne Eugénie Bouchard, ancienne demi-finaliste à Roland-Garros et retombée à la 168e place WTA. La Polonaise se qualifie donc pour la deuxième année consécutive pour les huitièmes de finale où elle retrouvera Simona Halep, qui l’avait éliminée l’an dernier au même stade.

      • Elina Svitolina se reprend : Après un deuxième tour en dents de scie où elle a lâché un set 6-0, Elina Svitolina, tête de série n°3, s’est bien ressaisie face à Ekaterina Alexandrova (n°27) en remportant sa rencontre 6-4, 7-5 en 1h40 de jeu. L’Ukrainienne accède donc à la deuxième semaine pour la première fois depuis 2017 et jouera contre Carolina Garcia, tombeuse d’Elise Mertens (n°16).

 

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *