Dayana Yastremska provisoirement suspendue pour violation des règles antidopage

L’ITF, Fédération internationale du tennis, a publié un communiqué ce jeudi annonçant la suspension provisoire de Dayana Yastremska, 29e joueuse mondiale. L’Ukrainienne aurait été testée positive à la mestérolone, une substance interdite.

Dayana Yastremska, Linz 2020

Le communiqué de la Fédération internationale de tennis est tombée ce jeudi après-midi, en plein milieu de la reprise de la saison 2021. L’ITF a annoncé la suspension provisoire de Dayana Yastremska, 29e mondiale, pour violation des règles antidopage. En effet, la joueuse ukrainienne de 20 ans aurait été testée positive à la mestérolone, un stéroïde anabolisant.

“Mme Yastremska a fourni un échantillon d’urine hors compétition le 24 novembre 2020. Cet échantillon a été envoyé au laboratoire accrédité par l’Agence mondiale antidopage («AMA») à Montréal pour analyse, et il a été trouvé qu’il contenait un métabolite de la mestérolone. La mestérolone est une substance non spécifiée, qui est interdite dans la catégorie S1 de la liste des interdictions 2020 de l’AMA (agents anabolisants), et est donc également interdite dans le cadre du programme. Les tests positifs pour les substances non spécifiées comportent une suspension provisoire obligatoire.” explique le communiqué de l’ITF.

“Je n’ai jamais pris de substance interdite”

La suspension de Dayana Yastremska a débuté ce jeudi 7 janvier 2021. Juste après le communiqué de l’ITF, l’Ukrainienne a posté un message sur les réseaux sociaux, affirmant qu’elle n’avait jamais pris de substance interdite ou de produit améliorant les performances.

“Je suis étonnée et sous le choc, d’autant plus que deux semaines avant ce test, j’ai été testée négative à Linz. Seule une faible concentration de mestérolone a été détectée dans mon urine. Compte tenu de cette faible concentration et de mon test négatif deux semaines plus tôt, j’ai reçu un avis scientifique selon lequel le résultat correspond à une forme de contamination. De plus, j’ai été informée que cette substance est destinée à être utilisée comme médicament par les hommes et qu’il est conseillé aux femmes de ne pas l’utiliser en raison de l’effet indésirable qu’elle provoque. Vous pouvez être assuré que je suis résolument déterminée prouver mon innocence.”

https://twitter.com/D_Yastremska/status/1347199074626396161?s=20

Dayana Yastremska a remporté trois titres WTA en simple et a atteint le 21e rang mondial en janvier 2020, le meilleur classement de sa carrière. Sa meilleure performance en Grand Chelem remonte à 2019, lorsqu’elle a atteint les huitièmes de finale à Wimbledon.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *