Titrée à Lexington, Brady chute d’entrée à Cincinnati

Première surprise à Cincinnati, l’élimination de Jennifer Brady dès son entrée en lice face à la qualifiée américaine Jessica Pegula (7-6, 6-4).

Jennifer Brady, Roland-Garros 2017

On l’avait quittée tout sourire après le gain de son premier titre WTA à Lexington. De retour sur les courts de New York pour disputer le tournoi de Cincinnati, Jennifer Brady a été surprise par sa compatriote Jessica Pegula, 26 ans, 83e mondiale et issue des qualifications. La joueuse de 25 ans, 40e au classement WTA, a bataillé pendant 1h45 sans pouvoir trouver la solution pour contrer les attaques de son adversaire. Défaite 7-6, 6-4 face à Pegula. Cette dernière sera opposée à Amanda Anisimova au prochain tour.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/WTA_insider/status/1297610585907933190?s=20″]

Déséquilibrée sur le papier, cette rencontre a été accrochée du début à la fin. Après une première phase où les deux joueuses se sont jaugées, Jennifer Brady a fait le break dans le 6e jeu, profitant d’une baisse de régime adverse au service. Mais l’Américaine de 25 ans n’a pas su garder son avantage et a perdu sa mise en jeu dans la foulée. Les deux joueuses se sont échangées leurs services une deuxième fois, juste avant le tie-break. Plus réaliste et croyant fermement à l’exploit, Jessica Pegula a basculé en tête, installant le doute dans l’esprit de son adversaire.

Brady trop faible au service

La deuxième manche a été très décousue avec deux joueuses n’arrivant pas à conserver leurs mises en jeu. Avec quatre double faute, Jennifer Brady a perdu trois fois son service, et n’a pas été suffisamment performante à l’échange pour éviter la défaite (7-6, 6-4). Grosse déception pour la 40e mondiale, qui semblait sur une bonne dynamique après avoir remporté son premier titre WTA à Lexington.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *