Sensation à Adelaïde : Barty, numéro une mondiale et tenante du titre, éliminée d’entrée

L’Australienne Ashleigh Barty, numéro une mondiale et tenante du titre, a été éliminée dès son entrée en lice au tournoi d’Adelaide, battue par l’Américaine Danielle Collins.

Un petit tour et puis s’en va. Exemptée du premier tour, en qualité de tête de série N.1, l’Australienne Ashleigh Barty, numéro une mondiale et tenante du titre, faisait son entrée en lice au tournoi WTA 500 d’Adélaide en Australie, sur dur extérieur, à l’occasion des huitièmes de finale. Une aventure de courte durée. En effet, l’Australienne a été éliminée par l’Américaine Danielle Collins, 37eme joueuse mondiale, en deux manches (6-3, 6-4) et 1h07 de jeu. Dans la première manche, c’est pourtant l’Américaine qui a cédé son service d’entrée. Malgré cet avantage et alors qu’elle a mené jusqu’à 3-2, Barty a complètement craqué, cédant alors les quatre derniers jeux de ce set. Scénario plus ou moins similaire dans la deuxième et dernière manche. A 2-1 en faveur de son adversaire, Collins de nouveau été la première à céder son service, cette fois blanc. Alors que la numéro une mondiale a ensuite mené jusqu’à 4-2, elle a de nouveau craqué et cédé les quatre derniers jeux de cet set, pour finir par s’incliner.

Bencic passe, hécatombe chez les autres tête de série

C’est également terminé pour la Croate Petra Martic (N.6), sortie en huitième de finale par l’Américaine Cori Gauff, 52eme mondiale et issue des qualifications, victorieuse en trois manches (5-7, 6-3, 6-4) et 2h13 de jeu, pour la Kazakhe Yulia Putintseva (N.7), battue par l’Australienne Storm Sanders, 292eme mondiale, en trois manches (6-4, 5-7, 6-1) et 2h20 de jeu, et pour la Chinoise Qiang Wang (N.8), dominée par la Suissesse Jil Belen Teichmann, 61eme joueuse mondiale, en trois manches (3-6, 6-3, 6-3) et 2h01 de jeu. En revanche, ça passe pour la Suissesse Belinda Bencic, 12eme joueuse mondiale et tête de série N.2, qui a éliminé la Japonaise Misaki Doi, 86eme joueuse mondiale, en deux manches (6-1, 6-3) et 1h16 de jeu.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *