Abonnez-vous à la newsletter

Une finale entre Gasparyan et Kasatkina à Saint-Pétersbourg

Après la victoire de Margarita Gasparyan sur Vera Zvonareva, Daria Kasatkina a su effacer un déficit d’un set face à Svetlana Kuznetsova pour rejoindre sa compatriote en finale du tournoi WTA de Saint-Pétersbourg.

Daria Kasatkina, Saint-Pétersbourg 2021 Daria Kasatkina, Saint-Pétersbourg 2021

Sans surprise, la finale du tournoi WTA de Saint-Pétersbourg verra s’affronter deux joueuses russes. Dans la première demi-finale, Margarita Gasparyan a fait respecter la hiérarchie face à Vera Zvonareva. Avec le break en poche dès le premier jeu, la 126eme mondiale a pris l’avantage. C’est alors que les deux joueuses ont connu bien des difficultés au service et, au terme d’une séquence de cinq breaks consécutifs, Margarita Gasparyan a remporté la première manche. Comme en début de match, la 126eme mondiale a pris le service de Vera Zvonareva d’entrée avant d’écarter deux balles de break mais cette dernière a su revenir à hauteur. Un nouvel échange de breaks dans les huitième et neuvième jeux ont emmené les deux joueuses dans un jeu décisif indécis durant lequel Vera Zvonareva a manqué quatre opportunités de revenir à une manche partout avant de céder à la deuxième balle de match de son adversaire (6-3, 7-6 en 2h01’).

Kasatkina a su réagir face à Kuznetsova

Pour le titre ce dimanche, Margarita Gasparyan sera aux prises avec Daria Kasatkina. Mais la tête de série numéro 8 du tournoi a connu un début de match bien compliqué face à Svetlana Kuznetsova. En difficulté dans ses entames de match depuis le début de la semaine, la 61eme mondiale a perdu ses deux premiers jeux de service pour se retrouver menée quatre jeux à rien et c’est sur un troisième break que Svetlana Kuznetsova a pris les devants dans cette rencontre. Mais, comme un diesel, Daria Kasatkina est alors pleinement entrée dans son match et n’a rien laissé à son adversaire. Avec trois de ses quatre balles de break converties et une solidité à tout épreuve au service, la Russe est revenu à hauteur sans coup férir. Un avantage confirmé par un jeu blanc sur le service de la tête de série numéro 4 du tournoi. Intouchable sur ses mises en jeu, Daria Kasatkina est allée chercher un deuxième break avant de conclure le match sur son service (1-6, 6-0, 6-2 en 1h41’).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.