Sebastian Korda confirme être conseillé par Agassi : « C’est une personne géniale à avoir à mes côtés »

Victorieux au premier tour de Delray Beach, Sebastian Korda est revenu sur sa relation avec Andre Agassi, qui l’accompagne depuis décembre dernier.

Sebastian Korda - Roland-Garros 2020

Engagé au tournoi ATP 250 de Delray Beach, Sebastian Korda, fils de l’ancien joueur Petr Korda, a confirmé qu’il était toujours en contact avec Andre Agassi, ancien grand joueur américain, vainqueur de huit titres du Grand Chelem, et qu’il en était ravi. Au premier tour du tournoi floridien, le 119e joueur mondial s’est imposé en deux manches face au Sud-Coréen Soonwoo Kwon (6-4, 6-4).

En décembre dernier, celui qui a atteint les huitièmes de finale à Roland-Garros en 2020 avait pu compter sur les conseils d’Agassi. À l’époque en stage de préparation à Las Vegas, aux États-Unis, plusieurs médias américains annonçaient que le mari de Steffi Graf travaillait déjà avec le jeune joueur de 20 ans depuis quelques mois.

Korda : « Nous sommes en contact presque tous les jours » 

Peu après sa victoire au premier tour, le tombeur de John Isner au premier tour de Roland-Garros s’est dit heureux de partager du temps avec lui : « Nous sommes en contact presque tous les jours depuis trois ou quatre mois, je dirais. C’est une personne géniale à avoir à mes côtés et je lui en suis très reconnaissant ». Il est également revenu sur le stage de préparation à Las Vegas avec des étoiles dans les yeux.

« Le dernier jour, je me suis dit : ‘Je dois prendre une photo, c’est génial’. C’était super cool. Le premier jour, je faisais un deux contre contre mon père et Steffi (Graff), ce sont de très bons frappeurs de balles. J’avais Andre à mes côtés, j’avais l’impression que c’était irréel. »

Au prochain tour, à Delray Beach, Sebastian Korda se frottera à son compatriote Tommy Paul, tombeur de Nam au premier tour. Le fils de Petr Korda a d’ailleurs déclaré qu’il ne participerait pas aux qualifications de l’Open d’Australie, parce qu’il veut jouer des Challengers en Europe au cours des deux prochains mois. Il souhaite ainsi enchaîner les matchs, trouver du rythme et mettre en place ce sur quoi il a travaillé.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *