Le coupeur de têtes Bublik s’offre Zverev à Rotterdam

Alexander Zverev s’est incliné dès le premier tour à Rotterdam. Tête de série numéro 3 du tournoi, l’Allemand a été battu par Alexander Bublik, vainqueur de son troisième match consécutif face à un Top 10 (7-5, 6-3).

Alexander Zverev, Australian Open, 2021

Le piège était parfait, il s’est refermé sur Alexander Zverev. Pour son premier match de la saison en salle, l’Allemand a chuté dès le premier tour du tournoi ATP 500 de Rotterdam ce mercredi, face à Alexander Bublik (7-5, 6-3). Après avoir battu Gaël Monfils à Roland-Garros et Matteo Berrettini à Antalya, le Kazakh a remporté ses trois derniers matchs face à un Top 10. Le 43e mondial sortait aussi d’une finale à Singapour, perdue contre Alexei Popyrin. Zverev avait donc toutes les raisons de se méfier. Ça ne l’a pas empêché de concéder sa première défaite au premier tour d’un tournoi depuis octobre 2019 à Bâle (il avait perdu contre Andy Murray pour son premier match au Masters 1000 de Cincinnati en 2020, mais il était exempt du premier tour, ndlr).

Zverev a pourtant breaké le premier dans les deux manches. Mais comme souvent avec le numéro 7 mondial, le service s’est révélé une arme peu fiable. Un seul ace, 64% de points gagnés derrière sa première et 48% derrière sa seconde : Zverev s’est retrouvé fréquemment sous pression sur son engagement. Il a alors plongé mentalement dans les moments importants, concédant le break au plus mauvais moment dans le premier set. Et alors qu’il menait 3-1 dans le deuxième, il a concédé cinq jeux de suite face à un Bublik en pleine confiance.

Zverev n’y arrive pas à Rotterdam

Gêné, d’après Novak Djokovic, par une blessure aux abdominaux pendant l’Open d’Australie, même s’il a démenti par la suite, Zverev n’était peut-être en pleine possession de ses moyens au moment d’entrer dans ce tournoi qui ne lui a jamais réussi. En quatre participations, il n’a passé que deux fois le premier tour et avait été éliminé dès le deuxième tour en 2018, pour sa dernière apparition à Rotterdam (défaite contre Andreas Seppi).

Alexander Zverev, Australian Open, 2021

Aussi talentueux qu’irrégulier, Bublik confirme son excellent début de saison. Outre sa finale à Singapour, il en avait disputé une autre à Antalya (abandon face à Alex de Minaur). Le Kazakh avait été éliminé dès le deuxième tour de l’Open d’Australie par Dusan Lajovic, non sans avoir bataillé avec le 27e mondial (6-4, 7-6, 4-6, 6-3). Solide au service mardi (5 aces, seulement 5 points perdus derrière sa première balle), Bublik sera opposé au prochain tour à Tommy Paul, tombeur de Lorenzo Sonego mercredi (6-4, 7-6).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *