À Barcelone, Tsitsipas domine Sinner et retrouvera Nadal en finale

Vainqueur de Jannik Sinner 6-3 6-3, en demi-finale, Stefanos Tsitsipas remporte son neuvième match de suite. Il jouera sa deuxième finale d’affilée sur le circuit face Rafael Nadal, tombeur de Pablo Carreño Busta, 6-3 6-2.

Stefanos Tsitsipas - Barcelone 2021

ATP 500 de Barcelone – Demi-finale
Tsitsipas (N.2) bat Sinner (N.11) 6-3 6-3

  • L’information principale : Stefanos Tsitsipas écarte Jannik Sinner en demi-finales à Barcelone
  • Vous apprendrez aussi : C’est la neuvième victoire de suite pour le Grec sur le circuit et sa deuxième finale d’affilée
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Parce que vous comprendrez à quel point Tsitsipas est impressionnant depuis deux semaines, avant sa finale contre Nadal.

Sur terre battue, Stefanos Tsitsipas est décidément le meilleur sur ce début de saison. Après son succès à Monte-Carlo, et sa victoire face à Andrey Rublev en finale, le Grec récidive à Barcelone. Grâce à son succès face à l’Italien Jannik Sinner, récent finaliste à Miami, le natif d’Athènes s’offre une deuxième finale en Catalogne. En 2018, il s’était lourdement incliné face à Rafael Nadal 6-2 6-1.

Dès le deuxième jeu de la rencontre, Stefanos Tsitsipas s’est procuré des balles de break mais elles ont bien été repoussées par son adversaire italien, toujours aussi agressif en fond de court. Ce n’était que partie remise. Après deux possibilités de prendre le service de son adversaire à 2-2, Jannik Sinner a craqué dans le huitième jeu du premier set, sur une montée du Grec au filet qui a poussé son adversaire à la faute. Premier set empoché 6-3 par Tsitsipas, maître de son tennis depuis deux semaines.

Lire aussi : Tsitsipas : « J’ai eu des moments de désespoir, d’obscurité »

17e set gagné de suite pour Tsitsipas

La deuxième manche a livré un scénario quasi identique, dans lequel le Grec a sauvé des balles de break, souvent mal négociées par Sinner qui en a trop mis. À 2 partout, le protégé d’Apostolos Tsitsipas a remis le pied sur l’accélérateur et a douché les derniers espoirs du finaliste à Miami, au début du mois, en prenant son service. L’Italien n’a jamais eu la possibilité de reprendre son bien avant la fin de la rencontre et a même cédé sa mise en jeu une dernière fois pour s’incliner 6-3 6-3.

Depuis Monte-Carlo, Stefanos Tsitsipas n’a aucune pitié pour la concurrence. Il n’a d’ailleurs perdu aucun set depuis deux semaines, en remportant 17 de suite. Ce dimanche, il affrontera Rafael Nadal en finale. Le Grec a la recette pour le faire déjouer. Il l’avait battu à Madrid en demi-finales, en 2019, en trois manches. De son côté, Jannik Sinner poursuit sa progression fulgurante. Il sera 18e joueur mondial lundi, le meilleur classement de sa carrière.

Nadal sans pitié pour Carreño Busta

Dans l’autre demi-finale, Rafael Nadal n’a fait qu’une bouchée de son compatriote espagnol. Après un gros combat la veille face à Diego Schwartzman, remporté en trois manches, 6-4 3-6 7-5, Carreño Busta a sûrement payé sa débauche d’énergie. Le natif de Manacor a breaké d’entrée lors des de la première manche, laissant son adversaire courir après le score tout au long du set. À 5-3, le vainqueur du tournoi de Marbella, en ouverture de la saison de terre battue, a eu trois opportunités pour débreaker le Majorquin mais Nadal a su rester solide.

Dans le second acte, un scénario identique avec un break initial du quart de finaliste à Monte-Carlo, enterrant les derniers espoirs du 13e joueur mondial. C’est la huitième victoire en huit confrontations pour Rafael Nadal face à Carreño Busta. Que Stefanos Tsitsipas ne prenne pas peur, l’Espagnol a remporté ses onze finales jouées à Barcelone. Il tentera d’en remporter une douzième ce dimanche.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *