Ramos-Viñolas s’extirpe du piège Rune à Buenos Aires, Tiafoe passe aussi

Vainqueur d’Holger Rune en trois manches, Albert Ramos-Viñolas a bien démarré sa semaine à Buenos Aires, tout comme France Tiafoe, qui a écarté Facundo Bagnis.

Finaliste malheureux à Cordoba face à Juan Manuel Cerundolo, Albert Ramos-Viñolas a connu un faux-départ à Buenos Aires. L’Espagnol, tête de série numéro 5 du tournoi ATP organisé dans la capitale argentine, a cédé la première manche face à l’invité danois Holger Rune. Face au 406eme mondial, Ramos-Viñolas a fait parler l’expérience pour s’imposer (2-6, 6-4, 6-3, en 1h55) et rejoindre Dominik Koepfer en huitièmes de finale. Frances Tiafoe a, pour sa part, connu moins de difficulté face à Facundo Bagnis. Demi-finaliste à Cordoba, l’Argentin ne s’est visiblement pas remis de ses émotions et s’est incliné en deux manches sèches face à la tête de série numéro 8 du tournoi (6-1, 6-3, en 1h09). L’Américain affrontera pour une place en quarts de finale l’Espagnol issu des qualifications Jaume Munar, tombeur de l’Argentin Facundo Diaz Acosta (7-6, 6-3 en 1h57).

Francisco Cerundolo face à Paire

Federico Coria, pour sa part, va commencer à craindre la famille Cerundolo. Après avoir chuté en demi-finales à Cordoba face à Juan Manuel, c’est son frère aîné Francisco qui est venu à bout du frère cadet de Guillermo Coria en deux manches (6-4, 7-5 en 1h55). Issu des qualifications, l’Argentin sera le premier adversaire de Benoît Paire, tête de série numéro 3. Cristian Garin, numéro 2 dans la hiérarchie, devra en découdre pour son entrée en lice avec le qualifié indien Sumit Nagal, vainqueur de João Sousa (6-2, 6-0 en 1h12). A l’opposé du tableau, Lukas Klein sera l’adversaire de Diego Schwartzman, tête de série numéro 1, après sa victoire face à son compatriote slovène Andrej Martin (6-4, 6-3 en 1h22’). Gianluca Mager, tombeur de Salvatore Caruso (7-6, 6-4 en 1h45), affrontera Pablo Andujar, tête de série numéro 6.

Voir aussi : Le tableau complet de Buenos Aires

Juan Manuel Cerundolo tombe de haut

En fin de programme, Juan Manuel Cerundolo, vainqueur du tournoi de Cordoba dimanche dernier, qui était le tout premier tournoi de sa carrière, n’a pas digéré toutes ces émotions. L’Argentin de 19 ans, qui a gagné 154 places pour se retrouver 181eme au classement ATP, est tombé dès le premier tour du tournoi de sa ville natale, où il réside toujours, en s’inclinant 6-4, 7-6, en 1h45 contre son compatriote Federico Delbonis (86eme). Les deux joueurs ont eu du mal à conserver leur service (4 breaks pour Cerundolo, 5 pour Delbonis), et même si Cerundolo s’est montré ultra-efficace sur les balles de break, en convertissant quatre sur quatre, il a craqué en perdant son service à 5-4 dans le premier set, et en s’inclinant 7-2 au tie-break du deuxième.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *