Novak Djokovic : “Je joue l’un des meilleurs tennis de ma carrière”

Novak Djokovic était très content de son niveau de jeu après avoir décroché un 35e titre en Masters 1000 en battant Milos Raonic en finale du tournoi de Cincinnati.

Novak Djokovic, Cincinnati 2020

Le numéro un mondial Novak Djokovic a estimé qu’il était à son apogée et qu’il jouait actuellement l’un des meilleurs tennis de sa carrière après avoir remporté un 35e titre en Masters 1000, un record co-détenu avec Rafael Nadal. Le Serbe a du batailler pour battre Milos Raonic 1-6 6-3 6-4 en finale du Masters 1000 de Cincinnati, samedi.

Djokovic, qui vise une 18e victoire en Grand Chelem à l’US Open, est devenu le seul joueur de l’histoire à avoir remporté tous les Masters 1000 au moins deux fois. Il a également préservé son invincibilité en 2020, 23 victoires et aucune défaite !

“J’essaie de tirer le meilleur de moi-même, d’utiliser ce moment où je sens que je suis physiquement, mentalement, émotionnellement, au mieux de ma forme et que je joue un des meilleurs tennis de ma carrière”, a déclaré Djokovic, qui débutera sa campagne à l’US Open contre Damir Dzumhur, lundi.

“Le fait de rester invaincu jusqu’à présent cette année m’apporte évidemment encore plus de confiance à chaque match”.

https://twitter.com/Tennis_Majors/status/1299898757882867712

Djokovic pense au fans

Djokovic a ajouté lors de la cérémonie de remise des trophées :

“Je tiens à remercier mon équipe pour avoir là pour moi après mon match éprouvant en demi-finale hier.”

“J’aimerais profiter de cette occasion pour saluer tous les fans de Cincinnati et les amateurs de tennis du monde entier. Vous nous manquez. C’est assez étrange d’être dans ces conditions et circonstances, mais nous espérons tous que ça va s’arranger et vous êtes l’une des principales raisons pour lesquelles nous jouons au tennis professionnel, alors j’espère que nous pourrons vous voir très, très bientôt”.

Djokovic, qui a été handicapé par des douleurs au cou cette semaine a expliqué qu’il avait dû se battre contre ses adversaires mais aussi contre son corps :

“Au cours des trois ou quatre derniers jours, j’ai un peu lutté avec ma condition physique, mais j’ai réussi à m’en sortir.”

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *