Murray reçoit une wild-card pour Cincinnati

Double vainqueur du tournoi (2008 et 2011), Andy Murray a reçu une invitation pour prendre part au Masters 1000 de Cincinnati. Ce dernier, qui se déroulera du 22 au 28 août prochains, doit faire office de reprise pour le circuit ATP.

Andy Murray in 2019

C’est un tournoi qu’il connaît parfaitement bien ou presque. A compter du 22 août prochain, le Masters 1000 de Cincinnati fera office de reprise de la saison 2020 du circuit ATP, interrompue à la mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus . Pour l’occasion, Andy Murray, redescendu aujourd’hui à la 129eme place mondiale suite notamment aux interventions chirurgicales subies à une hanche, ce qui en fait ainsi le quatrième meilleur Britannique au monde, a ainsi reçu une invitation de la part des organisateurs pour intégrer directement le tableau principal de l’épreuve. Les trois autres wild cards ont été attribuées à trois locaux, à savoir Tommy Paul, 57eme joueur mondial, Tennys Sandgren, 55eme joueur mondial, sans oublier Frances Tiafoe, 81eme joueur mondial.

Murray n’a pas encore confirmé sa présence à la tournée américaine

Pour ce qui de l’Écossais, il ne s’agit clairement pas d’un geste anodin dans la mesure où le joueur, aujourd’hui âgé de 33 ans, a déjà triomphé à deux reprises dans cette épreuve, délocalisée cette année du côté de New York en raison de la crise sanitaire actuelle. L’ancien numéro un mondial a eu l’occasion de lever les bras en 2008 face au Serbe Novak Djokovic, puis en 2011 contre ce même adversaire. Toutefois, cette année, il n’est pas encore certain de se déplacer outre-Atlantique et de prendre ainsi part à la tournée américaine, avec notamment et surtout l’US Open dans la foulée du Masters 1000 de Cincinnati. Le principal intéressé attend encore de pouvoir obtenir les garanties nécessaires pour se déplacer dans de telles conditions, avec comme préoccupation première les différents protocoles sanitaires mis en place à l’occasion de ces tournois. Les Etats-Unis sont le pays le plus touché au monde par cette pandémie de nouveau coronavirus. Cette dernière semble même être particulièrement incontrôlable au sein du pays.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *