Schwartzman solide pour son entrée en lice à Cordoba

Tête de série numéro 7 du tournoi ATP de Cordoba, Thiago Monteiro a pris le meilleur sur Roberto Carballes Baena en huitièmes de finale et affrontera la surprise Juan Manuel Cerundolo, tombeur de la tête de série numéro 3 Miomir Kecmanovic. Le N.9 mondial Diego Schwartzman a quant à lui déroulé face à Marco Cecchinato.

Diego Schwartzman, Cordoba, 2021

Ce jeudi marquait l’entrée en lice à Cordoba de la tête de série N.1 du tournoi, Diego Schwartzman, n°9 mondial. L’Argentine affrontait un joueur qui, comme lui, a déjà disputé une demi-finale à Roland-Garros (en 2018), mais qui a plongé au classement depuis, à savoir Marco Cecchinato (87eme). Et l’Argentin n’a pas été inquiété, s’imposant 6-2, 6-2 en 1h11. Il a remporté le premier set en breakant à 1-1 et 3-1, puis a rapidement mené 3-0 dans le deuxième, avant que Cecchinato ne le débreake pour revenir à 3-1. Mais Schwartzman a de nouveau pris le service adverse dans la foulée et l’a tranquillement emporté. Il sera opposé pour une place dans le dernier carré à la tête de série N.5, Albert Ramos-Vinolas, qui a dû batailler pendant 2h44 pour se défaire de l’Argentin Tomas Etcheverry, 234eme mondial : 2-6, 7-6, 7-5. L’Espagnol est passé à côté du premier set, puis il a mené 3-1 dans le deuxième, avant de voir l’Argentin revenir à 4-4. Ramos-Vinolas est ensuite passé tout près de la correctionnelle dans le tie-break, puisqu’il a été mené 5-1, mais il a enchaîné six points de suite pour l’emporter. Dans la troisième manche, l’Espagnol a servi pour le match à 5-3, mais l’Argentin l’a débreaké pour revenir à 5-5, avant de finalement craquer à 6-5 et s’incliner.

Kecmanovic surpris par le 335e mondial

Thiago Monteiro sera bien au rendez-vous des quarts de finale. Le Brésilien, tête de série numéro 7, n’a pas été mis en difficulté par Roberto Carballes Baena. Un break d’entrée a permis au 74eme mondial de prendre les devants dans un premier set totalement sous contrôle. La deuxième manche a été marquée par une séquence de trois jeux consécutifs conclus par des breaks, dont Thiago Monteiro est sorti vainqueur, sauvant trois balles de débreak avant de conclure la rencontre à sa troisième balle de match (6-3, 6-4 en 1h27). Le Brésilien connaît son adversaire pour une place dans le dernier carré. Issu des qualifications, Juan Manuel Cerundolo s’est offert la tête de série numéro 3 du tournoi, Miomir Kecmanovic. A l’issue d’une premier manche accrochée, marquée par six breaks et conclue au jeu décisif, le Serbe a pris un premier avantage avant de résister et sauver trois balles de break d’entrée de la deuxième manche. Le 41eme mondial a manqué le coche dans le neuvième puis le onzième jeu, avant de voir l’Argentin arracher un troisième set sur le service de son adversaire. Sur sa lancée, le 335eme mondial a trouvé la faille dans le quatrième jeu avant de tenir la dragée haute au Serbe, qui n’a jamais eu l’opportunité de revenir à hauteur. Comme dans le deuxième set, c’est sur le service de Kecmanovic que Cerundolo a validé son billet pour les quarts de finale (6-7, 7-5, 6-2 en 2h21).

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *