Moutet s’offre Shapovalov à Estoril, Gasquet encore contraint de se retirer

Touché à l’adducteur gauche, Richard Gasquet a été contraint de déclarer forfait à une heure d’affronter le Chilien Garin en 8emes de finale à Estoril. Corentin Moutet a quant à lui réussi une belle performance en éliminant Denis Shapovalov, alors que Pierre-Hugues Herbert a perdu contre Albert Ramos-Vinolas.

Corentin Moutet, Roland-Garros, 2020

Depuis sa victoire en demi-finale à Doha contre Stan Wawrinka (15eme) en début de saison 2020, Corentin Moutet n’était pas parvenu à battre un joueur du Top 15. C’est désormais chose faite, avec un beau succès sur Denis Shapovalov (14eme) en huitièmes de finale à Estoril. Tout simplement la plus belle victoire de sa carrière ! Face à la tête de série N.1, le Français, 73eme mondial, s’est imposé 6-4, 2-6, 6-4 en 2h06, après avoir fait preuve d’une belle force mentale, car il était mené 3-1 dans le dernier set. Après avoir dû sauver quatre balles de break en début de match, Moutet a finalement été le premier à prendre le service adverse, à 3-3 dans la première manche. Il a ensuite réussi à conserver son avantage et a empoché le set. Mais il a souffert dans le deuxième, perdant son service à 1-0 et 5-2, et ne se créant qu’une balle de débreak. Tout s’est joué dans la dernière manche, où le Français a breaké d’entrée, mais Shapovalov a égalisé dans la foulée (1-1) puis a breaké (3-1). Le Canadien a alors entrevu les quarts de finale, mais Moutet a réussi à enchaîner quatre jeux de suite (5-3) et ) conclure sans trembler sur sa mise en jeu. Pour son deuxième quart de la saison, après sa demi-finale à Melbourne dans l’un des deux tournois de préparation à l’Open d’Australie, le Parisien (qui gagnera au moins six places et décrocher le meilleur classement de sa carrière lundi) sera opposé à Albert Ramos-Vinolas.

Ramos-Vinolas trop solide pour Herbert

L’Espagnol, tête de série N.7, a en effet mis fin au parcours du dernier Français au programme de la journée, Pierre-Hugues Herbert. Il s’est imposé 6-2, 7-6, en 1h19, au terme d’un match très solide. Ramos-Vinolas n’a en effet pas eu la moindre balle de break à défendre, grâce notamment à 77% de premières balles et 2 aces (aucune double-faute). L’Espagnol a breaké le Français à 1-1 et 3-1 dans le premier set, puis les deux joueurs ont parfaitement tenu leur mise en jeu dans le deuxième, où tout s’est joué au tie-break, remporté facilement (7-3) par « ARV ». Moutet et Ramos-Vinolas se sont affrontés à deux reprises ces derniers mois, l’Espagnol s’étant imposé sur la terre battue de l’Open de Sardaigne en octobre dernier. Mais Moutet l’avait emporté au Murray River Open, sur dur à Melbourne, en février.

L’adducteur gauche a sifflé pour Gasquet

A 34 ans (il en aura 35 en juin), Richard Gasquet n’en finit plus d’être rattrapé par l’usure de son corps et les pépins physiques. Et ce n’est pas encore au Portugal que le Biterrois lancera sa saison pour de bon. A une heure de disputer son deuxième tour jeudi et d’affronter le Chilien Cristian Garin en 8emes de finale, Gasquet, vainqueur en deux sets de l’Argentin Juan Ignacio Londero au premier tour mardi, a une fois de plus été contraint de renoncer. Cette fois, c’est une blessure à l’adducteur gauche qui a obligé le 52eme mondial à déclarer forfait. Vainqueur du tournoi portugais en 2015, Gasquet devra patienter avant de parvenir à aligner deux victoires de suite en 2021.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *