Federer : « J’ai encore tellement de temps devant moi »

Dans une interview diffusée sur la chaîne suisse SRF, Roger Federer a donné de ses nouvelles. Le Bâlois, attendu normalement pour l’Open d’Australie 2021, ne se met clairement pas de pression pour son retour.

Roger Federer - Suisse

Roger Federer a donné de ses nouvelles, lord d’une interview diffusée sur la chaîne suisse SRF. Le Bâlois n’a pas manqué de partager son avis sur la situation actuelle de la saison 2020 de tennis du circuit ATP, actuellement interrompue depuis la mi-mars en raison de la pandémie de coronavirus. Les tournois de tennis masculin doivent reprendre, en théorie, à partir du 21 août prochain.

Le sportif est aussi revenu sur ses ambitions personnelles. A 38 ans, et après une carrière professionnelle entamée il y a tout juste 22 ans, en 1998, le joueur a remporté 20 titres du Grand Chelem. Le dernier il y a deux ans, à l’Open d’Australie, face au Croate Marin Cilic, en cinq sets (6-2, 6-7, 6-3, 3-6, 6-1).

Federer : « C’est un long chemin, mais je suis prêt »

Roger Federer n’a pas manqué non plus d’évoquer son futur retour à la compétition. Le Suisse a déjà laissé tomber la fin de saison 2020. Il vise l’Open d’Australie l’année prochaine. Depuis un match de charité organisé en Afrique du Sud en février dernier, le Suisse n’a disputé qu’une seule rencontre sur un court. « J’ai joué une seule fois depuis ce match en Afrique du Sud, a déclaré le champion. J’espère d’ailleurs que je saurai toujours jouer au tennis quand je reviendrai ! Bon, j’ai tapé plusieurs fois contre le mur. Mais je ne me suis retrouvé qu’une seule fois sur un court. Bien sûr, c’est extrême. Je pourrais jouer en me tenant debout sans effectuer de déplacements. Mais j’ai encore tellement de temps devant moi. »

Apparu souriant et détendu durant cet entretien télévisé, Federer a affirmé ne se mettre aucune pression. Il est conscient que cette situation est familière pour lui. « L’objectif est d’être à nouveau en forme à 100% le 1er janvier, a-t-il lancé. Il existe maintenant un bloc conditionnel de 20 semaines. C’est un long chemin, mais je suis prêt. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *