Abonnez-vous à la newsletter

6-1 6-4 : Hurkacz donne la leçon à Medvedev et s’offre le titre à Halle

Le Polonais remporte le cinquième titre de sa carrière, le premier sur gazon.

Hubert Hurkacz - Halle 2022 Hubert Hurkacz – Halle 2022 © AI / Reuters / Panoramic

Il n’y aura pas eu match. Comme à s’Hertogenbosch la semaine passé, Daniil Medvedev est passé à côté de sa finale à Halle. Le numéro un mondial est tout simplement tombé sur meilleur que lui. Hubert Hurkacz s’est imposé en deux manches (6-1, 6-4) pour s’offrir le cinquième titre de sa carrière, le premier sur gazon. Le Polonais est impressionnant quand il joue une finale sur le circuit. En cinq finales désormais, il n’en a jamais perdu.

Grâce à ce nouveau titre, Hurkacz sera de retour dans le top 10 lundi. Il vient d’effectuer une semaine exceptionnelle, après avoir battu Ugo Humbert, vainqueur à Halle l’an passé, Félix Auger-Aliassime, Nick Kyrgios et maintenant le numéro un mondial.

Impérial au service (9 aces), le joueur de 25 ans a été très propre tout au long de cette finale et n’a commis que sept fautes directes (pour 24 coups gagnants). Son premier set, largement remporté 6-1, l’a mis en confiance.

Gilles Cervara a même quitté le court

Proche de casser sa raquette à l’issue de la rencontre, Daniil Medvedev peut être très déçu de sa nouvelle finale perdue sur gazon. Il n’est jamais rentré dans son match, malgré un sursaut d’orgueil en fin de rencontre qui n’a pas suffi.

De quoi exaspérer son entraîneur, Gilles Cervara, qui a quitté le court après le break concédé par son protégé d’entrée de seconde manche. Après la rencontre, le numéro un mondial s’est expliqué, sans mentionner son entraîneur : “Ce n’est pas toujours facile d’être sur le terrain avec moi. J’espère que la prochaine fois, je serai meilleur”

Daniil Medvedev et Gilles Cervara
Daniil Medvedev et Gilles Cervara

Dans les colonnes de Tennis Majors, ce dernier avait annoncé que le Russe avait pour objectif de remporter les trois tournois qui précédaient Wimbledon (Medvedev ne pourra pas jouer le Grand Chelem londonien à cause des mesures prises contre les joueurs russes et biélorusses à propos de la guerre en Ukraine).

C’est raté pour le finaliste de l’Open d’Australie en début d’année. Il lui reste le tournoi de Majorque, qui débute ce lundi, pour sauver l’honneur.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.