Renversants, Roger-Vasselin et Melzer sont en finale

Dans un match qui a longtemps tourné contre eux, Jürgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont su revenir du diable vauvert pour dominer Rajeev Ram et Joe Salisbury en demi-finale du Masters.

Edouard Roger-Vasselin, Washington 2019

Cette fois, Edouard Roger-Vasselin n’a pas échoué aux portes de la finale. Six ans après une demi-finale perdue à Londres avec Julien Benneteau, le Français a su composer avec Jürgen Melzer une paire gagnante dans le cadre du Masters. Pourtant, face à Rajeev Ram et Joe Salisbury, têtes de série numéro 2 et potentiels numéros 1 mondiaux en cas de victoire, cette demi-finale n’a pas démarré au mieux. En effet, l’Autrichien et le Français ont été breakés dès le premier jeu du match mais, profitant des errements de leurs adversaires, ils ont pu très rapidement faire leur retour au score. Une première manche qui s’est joué au jeu décisif. Un tie-break qui, après avoir été équilibré, a vu la paire Ram-Salisbury accélérer et remporter le premier set. Un avantage que les deux hommes ont confirmé en breakant dès le premier jeu du deuxième set.

Melzer et Roger-Vasselin sont revenus de très loin

Menés deux jeux à zéro, Jürgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont trouvé les ressources pour revenir dans le match, enchaînant cinq jeux de suite avec deux breaks. Au moment de servir pour le set, la paire austro-française a tremblé, sauvant une première balle de débreak avant le toujours périlleux point décisif. Un ultime point qui a fini par tourner en leur faveur pour revenir à une manche partout et emmener Rajeev Ram et Joe Salisbury dans un super tie-break. Si l’entame de ce jeu décisif en dix points a vu les deux équipes se répondre, Jürgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont vu les points défiler et leurs adversaires mener sept points à un avec trois mini-breaks dans la besace. Mais, sans s’énerver, ils sont revenus au score, enchaînant sept points avant de sauver une balle de match sur leur service. Alignant les trois derniers points, l’Autrichien et le Français se sont finalement imposés. (6-7, 6-3, 11-9 en 1h47’). En finale, ils retrouveront Wesley Koolhof et Nikola Mektic, tombeurs de Marcel Granollers et Horacio Zeballos dans la première demi-finale.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *