Pouille éliminé, Tsitsipas tranquille à Monte-Carlo

Dernier Français en lice à Monte-Carlo, Lucas Pouille a été éliminé en huitièmes de finale par Alejandro Davidovich Fokina en deux sets. Ça passe également en deux manches pour Stefanos Tsitsipas.

Lucas Pouille, Monte-Carlo 2021

Il n’y a plus de Français à Monte-Carlo ! Lucas Pouille, qui avait remporté mercredi son deuxième match dans un même tournoi ATP pour la première fois depuis octobre 2019, n’est pas parvenu à signer la passe de trois. L’obstacle Alejandro Davidovich Fokina (58eme) était trop élevé pour le 86eme mondial, trop juste physiquement, qui s’est incliné 6-2, 7-6 en 1h45. Face à l’Espagnol de 21 ans qu’il affrontait pour la première fois, Pouille a eu du mal à trouver les bonnes zones dans le premier set, et s’est fait breaker à 2-2 et 4-2, sans parvenir à débreaker (il n’a eu qu’une occasion, à 2-3). Mené 3-1 en début de deuxième set, le Français redoutait alors de s’acheminer vers une lourde défaite, mais il a su hausser son niveau de jeu pour recoller à 3-3. C’est à ce moment-là que l’Espagnol s’est fait une grosse frayeur en se tordant la cheville gauche, mais il a finalement pu continuer. Les deux joueurs ont ensuite tenu leur service, malgré plusieurs balles de break des deux côtés, dont deux à 6-5 qui étaient des balles de set pour Pouille, qui venait de se faire masser le dos par le kiné. Mais tout s’est finalement joué au tie-break, où l’Espagnol s’est montré plus solide pour l’emporter 7-2 et s’offrir un premier quart de finale en Masters 1000. Lucas Pouille, qui va gagner quatorze places au classement, peut être satisfait de son tournoi. On devrait le retrouver à Belgrade la semaine prochaine.

 

Tsitsipas facile

En quarts de finale, Davidovich Fokina sera opposé pour la première fois à Stefanos Tsitsipas, qui n’avait encore jamais atteint ce stade de la compétition sur le Rocher. Le n°5 mondial n’a pas connu de difficultés particulières pour se défaire du n°24, Cristian Garin, en s’imposant 6-3, 6-4 en 1h41. Auteur de 4 aces, 0 double-faute et 58% de premières balles, le Grec n’a été breaké qu’une seule fois lors de ce match. Il a empoché le premier set en breakant à 4-3 sur sa deuxième occasion, puis a pris le service adverse d’entrée de deuxième manche. Le Chilien est parvenu à égaliser à 4-4, mais a été breaké dans la foulée, laissant ensuite Tsitsipas conclure sur un jeu blanc.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *