le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Tsitsipas voit grand pour 2022 : “J’ai une grande chance de finir l’année top 2”

Vainqueur du Masters 1000 de Monte-Carlo pour la deuxième année consécutive, Stefanos Tsitsipas débute parfaitement sa campagne sur terre battue et réaffirme son statut de joueur du Top 5.

Stefanos Tsitsipas - Monte-Carlo 2022 Stefanos Tsitsipas – Monte-Carlo 2022 © AI / Reuters / Panoramic

Il était attendu à Monte-Carlo pour le premier grand rendez-vous de la saison sur terre battue. En tant que tenant du titre, Stefanos Tsitsipas a parfaitement tenu son rang. Vainqueur d’Alejandro Davidovich Fokina en finale, le Grec a ajouté son nom au palmarès du Masters 1000 monégasque pour la deuxième fois de suite, comme l’avaient fait, entre autres, Rafael Nadal, Björn Borg ou encore Ilie Nastase.

“C’est un sentiment incroyable, a-t-il réagi. C’était un peu plus animé que l’année dernière (NDLR : l’année dernière, le tournoi s’était joué à huis clos à causes des restrictions liées au Covid-19). C’est doublement plus spécial cette année à bien des égards, à commencer par le fait que c’est plus éprouvant pour les nerfs, d’avoir des gens impliqués. Vous avez les fans qui crient… Une bonne façon de terminer avec un gros combat à la fin”.

Le Grec réussit bien sur terre battue, surtout depuis l’an passé. Après son titre à Monte-Carlo, il avait atteint la finale de Roland-Garros, perdue en cinq sets face à Novak Djokovic. Cette victoire face à Davidovich Fokina lui permet de rafler son quatrième titre sur terre battue. Ses trois derniers trophées ont d’ailleurs été remportés sur l’ocre. Mais le Grec se persuade qu’il est bon sur toutes les surfaces et non exclusivement sur terre battue.

Stefanos Tsitsipas, Monte-Carlo 2022
Stefanos Tsitsipas, Monte-Carlo 2022 (© AI / Reuters / Panoramic)

“Mon tennis est bon partout je pense. Je crois fermement que je suis capable de gagner des tournois, non pas seulement sur la terre battue, mais aussi sur dur et sur gazon, qui est ma surface préférée” a expliqué le joueur de 23 ans, qui a remporté le deuxième Masters 1000 de sa carrière mais avait quitté Wimbledon au premier tour.

Intégrer le top 2, l’objectif de Tsitsipas

Stefanos Tsitsipas en est conscient, il doit faire mieux sur les autres surfaces. À Wimbledon et l’US Open, par exemple, le natif d’Athènes n’a jamais fait mieux qu’un huitième de finale. Le finaliste de Roland-Garros en 2021 n’a disputé qu’une finale de Masters 1000 sur dur, c’était au Canada en 2018. S’il trouve son rythme sur les autres surfaces, le Grec sait que ses ambitions pourront être revues à la hausse.

“Si je suis capable de gagner des matchs avec la même régularité que j’ai sur terre battue, je pense que j’ai de grandes chances de terminer l’année dans le top 2, ce qui est un de mes grands objectifs, d’appartenir à ce groupe spécial de joueurs.”

Stefanos Tsitsipas, Monte-Carlo 2022
Stefanos Tsitsipas, Monte-Carlo 2022 (© AI / Reuters / Panoramic)

En attendant, Stefanos Tsitsipas va devoir enchaîner à Barcelone. Il est engagé sur l’ATP 500 catalan où il a les points de sa finale 2021 à défendre. Pour son entrée en lice, le Grec devra se défaire du vainqueur de la rencontre entre Ilya Ivashka et Pedro Martinez. Avant de penser à de futures bonnes performances sur surface rapide, le vainqueur du Masters 1000 de Monte-Carlo peut croire en sa bonne étoile à Roland-Garros (22 mai – 5 juin). Les deux grands favoris, Rafael Nadal et Novak Djokovic, ne donnent aucune certitude à un peu plus d’un mois du début du tournoi.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *