Andy Murray se repose et vise Washington mi-août

Touché au tibia, Andy Murray ne disputera pas le match pour la troisième place du tournoi « Battle of the Brits ». Mais l’Ecossais est confiant dans le fait qu’il pourra participer à la reprise du circuit ATP, mi-août.

A l’occasion du tournoi « Battle of the Brits », organisé entre Britanniques au Centre national d’entraînement en cette période de pandémie de coronavirus, Andy Murray a disputé quatre matchs en cinq jours, ce qui ne lui était plus arrivé depuis huit mois, lorsqu’il avait atteint la finale du tournoi d’Anvers (perdue contre Stan Wawrinka). L’Ecossais, blessé à l’aine pendant tout le début de l’année 2020, ce qui l’a empêché de disputer le moindre match sur le circuit ATP, a gagné deux matchs (contre Broady et Ward) et en a perdu deux (contre Edmund et Evans). Mais là n’était pas l’essentiel pour le joueur de 33 ans, qui a vu que son physique tenait.

Murray : « J’ai effectué un grand pas cette semaine »

Néanmoins, en raison d’une douleur au tibia (sans gravité), il ne disputera pas le match pour la troisième place ce dimanche face à Cameron Norrie. « Je n’ai pas été en mesure de garder un haut niveau pendant assez longtemps, expliquait l’ancien no 1 mondial samedi après sa défaite (10-8 au super tie-break) contre Dan Evans. Mon jeu est là, j’ai juste besoin de plus de temps pour m’entraîner et me préparer, et je serai de retour. Certains de mes matchs de la semaine ont été très encourageants. J’ai effectué un grand pas cette semaine, quand on voit d’où je suis parti. J’ai réussi à faire face physiquement relativement bien. Je trouve que j’ai bougé de mieux en mieux au fil des matchs et j’étais de plus en plus confiant. C’était une semaine positive. Lorsque j’étais au top et que je participais régulièrement à des tournois, mon niveau restait le même au fil des matchs. Là, j’ai du mal à le garder mais c’est probablement juste dû au manque de matchs. »

Murray en quête d’une victoire en Grand Chelem depuis 2018

Si tout va bien, Murray, 129eme mondial, fera son retour sur le circuit ATP à Washington, le tournoi de reprise après cinq mois et demi de pause, à partir du 14 août. Il ne devrait en revanche pas disputer le Masters 1000 de Cincinnati (délocalisé à New York) la semaine suivante, afin d’arriver en pleine forme à l’US Open, lui qui n’a plus gagné un match en simple en Grand Chelem depuis l’US Open 2018.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *