Une finale inédite Berrettini – Norrie au Queen’s

Tombeur d’Alex De Minaur 6-4 6-4, Matteo Berrettini est en finale du Queen’s. Il affrontera Norrie, tombeur de Shapovalov, pour le titre londonien.

19 juin 2021
Matteo Berrettini - Queen's 2021

Matteo Berrettini maîtrise également le gazon. Opposé à Alex De Minaur en demi-finales, le 9e joueur mondial s’est qualifié sans trembler 6-4 6-4 pour la finale londonienne. Il est devenu le premier italien à rallier la finale du Queen’s depuis 1998. À l’époque, c’était Laurence Tieleman qui s’était incliné face à l’Australien Scott Draper.

C’est également la deuxième finale sur gazon pour le natif de Rome qui avait remporté le tournoi de Stuttgart en 2019 face à Félix Auger-Aliassime.

Un break rapide dans le premier acte et un deuxième plus tardif dans le second acte, voilà comment Matteo Berrettini est venu à bout du tombeur de Marin Cilic au tour précédent. Une victoire 6-4 6-4 qui confirme le statut de favori de l’Italien, qui n’a toujours pas perdu le moindre set depuis le début de la semaine. Son efficacité au service est redoutable.

Ce samedi, derrière sa première balle, le joueur de 25 ans a remporté 32 points sur 36 possibles, soit 89% de réussite. Il affrontera le local Cameron Norrie pour le cinquième titre de sa carrière, ce dimanche à 14h30.

Norrie, l’homme en forme en 2021

L’année 2021 réussit particulièrement à Cameron Norrie. Déjà très performant sur terre battue, avec deux finales (perdues) à Estoril et à Lyon, le Britannique a réussi pareille performance sur gazon. En écartant Denis Shapovalov 7-5 6-3, le joueur de 25 ans va jouer sa troisième finale cette saison et la première de sa carrière sur gazon et en ATP 500.

En demi-finale, le natif de Johannesbourg aura sans doute un peu profité de la fatigue de son adversaire qui avait terminé son quart de finale dans la matinée face à Frances Tiafoe. Très sérieux jusqu’au bout de la rencontre, Norrie est parvenu à prendre trois fois le service de son adversaire, une vraie performance sur gazon. Une victoire en deux manches en à peine plus d’1h30. Ce dimanche, Berrettini se présentera face à lui pour une finale et un duel inédits sur le circuit.

Le Britannique réalise pour l’instant la meilleure saison de sa carrière. Il affiche un bilan de 29 victoires pour 12 défaites depuis 2021 et une 12e place à la Race ce lundi. De quoi envisager Wimbledon de la meilleure des façons.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *