Zverev était à bout de forces, mais tire un bilan positif de sa semaine

Alexander Zverev s’est incliné ce dimanche en finale du Rolex Paris Masters face à Daniil Medvedev (5-7, 6-4, 6-1). Fatigué après sa série de 12 victoires consécutives, l’Allemand n’a pas eu les ressources pour contrer le retour du Russe.

Alexander Zverev, Rolex Paris Masters 2020

Une 4e finale en 2020, une 2e victoire contre Rafael Nadal, la semaine parisienne d’Alexander Zverev a été presque parfaite. Il ne lui aura manqué que le titre pour être pleinement satisfait ce dimanche. L’Allemand, qui restait sur 12 succès de suite sur le circuit ATP, est passé très proche de la victoire. Mais la perte du deuxième set face à Daniil Medvedev lui a définitivement coupé les jambes.

« Oui, j’étais fatigué. À la fin du deuxième set, j’étais mort. Je savais qu’il serait difficile pour moi, ce deuxième set. J’ai eu un match extrêmement physique contre Mannarino qui m’a épuisé. Je n’avais pas l’énergie de le finir comme il fallait. J’aurais dû faire cela en deux sets », a expliqué le 7e mondial en conférence de presse.

Alexander Zverev

Dès que sa qualité de service a baissé (83% de première balle dans le premier set, 67% dans le deuxième et 27% dans le dernier), Zverev a été obligé d’engager des échanges plus longs et ses jambes ont eu du mal à répondre au défi physiquement imposé par Medvedev.

« Une fois que j’ai perdu le deuxième set, je savais que ce serait difficile, surtout contre lui. Il n’est pas agressif, il est très calme, il est très serein. Je savais qu’il allait me faire faire l’essuie-glace et me fatiguer davantage. »

« Je suis satisfait de mon tennis »

Zverev avait déjà puisé beaucoup d’énergie en huitièmes de finale face à Adrian Mannarino. Une rencontre remportée après une bataille de 3 sets et 3 heures qui a marqué le joueur allemand.

« Il vous fait courir sur le court et le match contre Mannarino m’a épuisé, parce que c’est la même chose, il joue à plat, il y a de longs échanges, il m’a épuisé. Il n’y a pas de point gratuit avec Mannarino. Donc, ça, c’est un peu difficile. Daniil est un joueur excellent. »

Malgré la défaite, Zverev ne veut tirer que le positif de sa semaine à Paris, avec en ligne de mire le Masters de Londres qu’il a remporté en 2018.

« Ma saison s’est plutôt bien passée. Nous verrons bien comment cela se passe à Londres. Je suis ravi de mon tennis. Il faut juste que je récupère maintenant physiquement de tout cela. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *