Rebelote pour Humbert : Encore une défaite après avoir obtenu des balles de match

Ugo Humbert s’est incliné dès le premier tour du tournoi de Rotterdam ce mardi contre Jérémy Chardy (4-6, 7-6, 7-6). Le mieux classé des deux Français a pourtant obtenu des balles de match, comme lors de sa défaite face à Nick Kyrgios à l’Open d’Australie.

Ugo Humbert, Montpellier, 2021

Ugo Humbert pourrait finir par développer un complexe, par laisser s’installer la peur de gagner. Pour la deuxième fois en moins d’un mois, le 31e joueur mondial a perdu un match au cours duquel il s’est retrouvé à un point de la victoire. Le Messin avait vécu ce scénario au deuxième tour de l’Open d’Australie, face à Nick Kyrgios (5-7, 6-4, 3-6, 7-6, 6-4). Il s’est répété ce mardi pour son entrée en lice dans le tournoi ATP 500 de Rotterdam et s’est finalement incliné contre Jérémy Chardy, après 2h49 d’un combat particulièrement âpre (4-6, 7-6, 7-6).

Voir aussi : Le tableau complet de l’ATP 500 de Rotterdam

Les regrets seront d’autant plus importants pour Humbert que, comme face à Kyrgios dans le quatrième set, il a breaké en premier dans la deuxième puis dans la troisième manche. Il a ainsi servi pour le match à 5-4 en sa faveur dans la deuxième, juste après avoir breaké. Mais Humbert a cédé son engagement, après s’être retrouvé à deux points de la qualification, à 30A. Il a ensuite mené 5-2 dans le troisième set. Mais Chardy, 64e à l’ATP, a nouveau débreaké son cadet au moment où il servait pour le match, encore une fois après qu’il y ait eu 30A au score. Humbert a toutefois réagi dans le jeu suivant pour se procurer deux balles de match. Mais le Palois les a sauvées sur son engagement et a conclu l’affaire au cours d’un tie-break où un seul point a été remporté par le retourneur : le tout premier, par Chardy.

Humbert avait gagné après avoir sauvé des balles de match à Montpellier

La semaine passée à Montpellier, Humbert avait vécu le scénario inverse. Il avait sauvé trois balles de match sur le service de Tallon Griekspoor à 5-4 dans la deuxième set, en huitième de finale, avant de s’imposer en trois jeux décisifs, à sa troisième balle de match (6-7, 7-6, 7-6). Auteur d’une belle fin de saison 2020, avec un titre à Anvers et un quart à Bercy, Humbert vit un début 2021 plus compliqué. Il a certes atteint les quarts de finale à Montpellier, mais n’a pas passé le premier tour lors de deux des quatre tournois auxquels il a participé et a concédé quatre défaites en sept matchs, dont deux dans des circonstances particulières.

Sorti des qualifications, Chardy confirme, lui, son bon début de saison. Demi-finaliste à Antalya et de l’un des tournois de préparation à l’Open d’Australie, dont il a été éliminé dès le premier tour par Novak Djokovic, le Palois affiche un bilan de sept victoires pour trois défaites. Au prochain tour, il affrontera le vainqueur du match entre David Goffin, titré à Montpellier, et Jan-Lennard Struff.

Jérémy Chardy, Australian Open, 2021

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *