Humbert décroche le deuxième titre de sa carrière à Anvers

Ugo Humbert s’est offert le deuxième titre de sa carrière ce dimanche à Anvers en dominant Alex de Minaur en finale (6-1, 7-6).

Ugo Humbert, Anvers 2020

ATP 250, Anvers, finale
HUMBERT bat DE MINAUR : 6-1, 7-6

  • L’info principale : Deuxième titre de la saison 2020 pour Ugo Humbert à Anvers.
  • Autre info-clef : Ugo Humbert ne s’est pas fait breaker une seule fois en finale.
  • Pourquoi lire cet article : Parce qu’on vous y rappelle que le Français est un miraculé…

Monsieur 100% ! Pour sa deuxième finale sur le circuit ATP, à Anvers, Ugo Humbert a remporté le deuxième titre de sa carrière en venant à bout d’Alex de Minaur, 29e mondial et tête de série numéro 8 (6-1, 7-6). Le Français s’est imposé en patron, n’hésitant pas à dicter le jeu avec son coup droit puissant pour prendre l’Australien de vitesse. Vainqueur de l’UTS 3 le week-end dernier, à Anvers, De Minaur n’avait pas les armes pour faire la passe de deux. Trop solide, Humbert sera 32e mondial lundi, le meilleur classement de sa carrière.

Le Messin a très bien débuté sa finale en prenant le service de son adversaire, en difficulté sur sa deuxième balle (41% de points remportés derrière sa seconde). Humbert a ensuite résisté aux assauts d’Alex de Minaur, qui s’est montré petit à petit beaucoup plus à l’aise à l’échange. Le Français a sauvé deux balles de break grâce à un service qui a parfaitement fonctionné ce dimanche. Très agressif en retour, Humbert n’a pas laissé De Minaur respirer et lui a pris sa mise en jeu une seconde fois pour basculer en tête (6-1).

Ugo Humbert, Anvers 2020

Humbert impérial au service

La deuxième manche a été beaucoup plus équilibrée entre les deux hommes. L’Australien s’est montré plus solide sur sa mise en jeu et Ugo Humbert a continué sur sa lancée. A 4-4, le 38e joueur mondial a eu une ouverture en obtenant les deux premières balles de break du set. Mais De Minaur a été autoritaire en venant au filet pour écarter le danger. Dans le tie-break, l’Australien a été trop timide, laissant Humbert dicter les échanges. Le Français a profité de la passivité adverse pour prendre l’avantage et remporter les deux derniers points de la rencontre. Genoux à terre, il a enfin pu crier sa joie.

Humbert aurait pu ne jamais être présent sur le court ce dimanche, car il est passé très proche de la défaite samedi face à Dan Evans. Humbert a sauvé 4 balles de match ! Un miraculé qui n’a pas laissé passer sa chance de décrocher le 2e titre ATP de sa carrière.

« Je suis très content, j’ai été très agressif et très bon dans les moments importants. J’ai réussi à être agressif au service et j’ai été chercher le match au filet, c’est très positif. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *