On attendait Shapovalov et FAA, Sinner a surgi : Le récap de l’ATP 250 de Sofia

Le dernier tournoi de la saison avant le Masters de Londres à pris fin. Il s’est déroulé à Sofia, où Jannik Sinner a conclu sa brillante année 2020 en remportant le premier titre de sa carrière. Vasek Pospisil a lui échoué pour troisième fois de sa carrière en finale.

Jannik Sinner, Sofia 2020

Avant même son entrée en lice à Sofia, Jannik Sinner avait déjà réalisé une excellente saison. L’Italien de 19 ans a atteint les quarts de finale de Roland-Garros, une première pour lui en Grand Chelem, et s’est qualifié pour les demi-finales du deuxième tournoi de Cologne. Avant l’interruption de la saison en raison de la crise sanitaire en mars, il avait disputé les quarts de finale à Rotterdam. Mais il lui restait encore plusieurs étapes à franchir pour faire son nid chez les pros : se qualifier pour une finale et à remporter un titre.

Sinner a fait coup double cette semaine, terminant sa saison 2020 de la plus belle des manières en s’imposant à Sofia, décrochant ainsi le premier trophée de sa carrière. Un titre qui manque encore à Vasek Pospisil, lequel a échoué sur la dernière marche pour la troisième fois de sa carrière au terme d’une finale à suspense (6-4, 3-6, 7-6). La semaine a été décevante pour deux autres Canadiens, têtes de séries n°1 et n°2. Denis Shapovalov et Felix Auger-Aliassime ont tous deux perdu lors de leur entrée en lice. Les Français étaient eux très en forme. Adrian Mannarino et Richard Gasquet ont atteint les demi-finales dans la capitale bulgare.

Le vainqueur : Première finale et premier titre pour Sinner

Jannik Sinner semble du genre à bien terminer ses saisons ! L’année dernière, à la même époque, Sinner remportait le Masters Next Gen. Un an plus tard, l’Italien a une nouvelle fois soulevé un trophée, son premier sur le circuit ATP. Le 44e joueur mondial, qui entrera dans le top 40 ce lundi (37e), a disputé deux matches très compliqués lors de son chemin jusqu’à la victoire. Il a renversé Alex de Minaur en quarts de finale après avoir perdu la première manche (6-7(3), 6-4, 6-1) et a battu Vasek Pospisil samedi en finale lors d’un match qui a tenu toutes ses promesses.

Sinner_cropped

Le match de la semaine : Un final en apothéose

Vasek Pospisil a peut-être perdu sa troisième finale sur le circuit ATP samedi, mais il s’est battu comme un lion et n’a pas grand chose à regretter. Le 74e joueur mondial a jeté toutes ses forces dans la bataille face à Jannik Sinner, trente places au-dessus. Il a joué pas loin de son meilleur niveau du début à la fin mais ça n’a pas suffi face au talent de l’Italien, qui disputait la première finale de sa carrière. Mené d’un set et d’un break, Pospisil a réussi à renverser la situation pour pousser Sinner à disputer un troisième set puis un tie-break décisif ! Inexpérimenté à ce niveau, le natif de San Candido a pourtant eu l’air très décontracté et s’est montré le plus fort dans les moments importants du jeu décisif, n’hésitant pas à se montrer agressif à l’échange. A seulement 19 ans et 3 mois, Sinner a remporté le premier titre de sa carrière. Le premier d’une longue série ?

Les trois infos de la semaine

  • Pospisil, l’arbre qui cache la forêt canadienne

Si Pospisil peut quitter Sofia la tête haute, il en va tout autrement pour Shapovalov et Auger-Aliassime. Les deux Canadiens, qui étaient les deux premières têtes de série, se sont inclinés dès leur entrée en lice, au 2e tour… Denis Shapovalov, 12e mondial, a été éliminé par Radu Albot, 93e, en deux sets (6-2, 6-4) tandis qu’Auger-Aliassime, 21e au classement ATP, a chuté face à Salvatore Caruso, 82e, sans gagner un seul set, comme son compatriote (6-4, 6-4). Shapovalov aura peut-être l’occasion de se racheter à Londres, il est actuellement l’un des deux remplaçants du Masters.

  • Une grande première pour Forejtek

C’est une première que l’on peut qualifier de réussie ! Le jeune Tchèque Jonas Forejtek, 19 ans, qui disputait son tout premier match sur le circuit ATP grâce à une wild card, a totalement surclassé Marin Cilic, ancien vainqueur de l’US Open (2014) et ex-numéro 3 mondial, au premier tour du tournoi bulgare (6-3, 6-2). Une superbe entrée en matière dans la cour des grands ! Forejtek, qu’on avait déjà vu enfant sur internet lorsqu’il s’entraînait avec une cuillère en bois, s’est ensuite incliné au 2e tour face à Richard Gasquet.

  • On connaît la dernière paire qualifiée pour le Masters en double

Il n’y a pas eu de finale en double à Sofia, mais pas à cause d’une quelconque blessure. Jurgen Melzer et Edouard Roger-Vasselin ont simplement décidé de ne pas jouer, car leur succès en demi-finale leur a offert le dernier ticket qualificatif pour le Masters de Londres ! Melzer et Roger-Vasselin se sont envolés pour la capitale londonienne sans disputer la finale. Jaime Murray et Neal Skupski ont donc été titré sans jouer…

La statistique de la semaine : Six

C’est le nombre de joueurs ayant remportés leur premier titre ATP cette année ! Un nombre impressionnant quand on sait que la saison a été raccourcie. Sinner rejoint une liste qui comprenait déjà Ugo Humbert (Auckland), Casper Ruud (Buenos Aires), Thiago Seyboth Wild (Santiago), Miomir Kecmanovic (Kitzbuhel) et John Millman (Nur-Sultan). Millman (31 ans) est le seul trentenaire à avoir ouvert son compteur cette année.

La punchline : “Encore mieux que de gagner 6-1, 6-1”

Sinner s’est imposé 7-6 au 3e set ce samedi en finale du tournoi de Sofia face à Vasek Pospisil, ce qui a donné encore plus de saveur à ce premier titre, acquis dans la douleur.

“C’est toujours spécial quand vous gagnez des tournois”, a-t-il déclaré. “Je me suis senti bien cette semaine. C’est spécial. Jouer des finales comme celle-ci, 7-6 dans la troisième… c’est toujours difficile. Mais quand vous gagnez, c’est encore mieux que de gagner 6-1 6-1…. Je suis heureux de ce match, de la façon dont j’ai joué chaque point.”

L’image de la semaine : Des confettis et un trophée

C’était une belle journée à Sofia pour Jannik Sinner, qui a pu savourer sa première cérémonie de remise de trophée avec celui du vainqueur dans les mains.

Jannik Sinner, Sofia 2020

La question : Quelle saison 2021 pour Sinner ?

Jusqu’où Jannik Sinner peut-il aller ? Beaucoup d’observateurs promettent un avenir brillant à l’Italien, qu’ils voient comme un futur vainqueur en Grand Chelem. Quel palier peut-il atteindre en 2021 ? Aujourd’hui dans le top 40 (37e), Sinner n’est pas loin d’être tête de série en Grand Chelem. Avec ce classement, le meilleur de sa carrière, il peut désormais participer directement à presque tous les grands tournois. Un gain d’énergie qui l’aidera à aller plus loin. Grand, joueur complet et doté d’une énorme puissance, le natif de San Candido a tout du joueur moderne. A seulement 19 ans, Sinner doit encore progresser mais il dispose de tous les outils pour atteindre les sommets… et ce pourrait être plus tôt qu’on ne le croit ! Il peut viser une place dans le top 10 en 2021.

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *