Pas de tournoi à Auckland en 2021

Les organisateurs du tournoi d’Auckland ont annoncé mardi que l’épreuve n’aurait pas lieu en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. La compétition sert habituellement de préparation à l’Open d’Australie.

Auckland

Où les joueurs et joueuses du circuit vont-ils peaufiner leurs derniers réglages pour l’Open d’Australie l’année prochaine ? Une chose est sûre : ce ne sera pas à Auckland, puisqu’en 2021, le tournoi n’aura pas lieu. Mardi, le directeur du traditionnel tournoi néo-zélandais sur dur, programmé en début d’année et qui sert habituellement de dernière répétition  avant le premier rendez-vous de la saison en Grand Chelem, à Melbourne, a annoncé que la pandémie de Covid-19 ne lui avait pas laissé d’autre choix que d’annuler l’édition 2021 de l’épreuve. « Nous sommes évidemment incroyablement tristes de partager cette nouvelle, mais la sécurité doit être notre priorité », a annoncé Karl Budge dans un communiqué.

Une mauvaise nouvelle à double titre sachant que le tournoi d’Auckland concerne à la fois le circuit masculin (ATP) et féminin (WTA). C’est d’ailleurs à Auckland en janvier dernier que le Français Ugo Humbert avait ouvert son palmarès en disposant en finale d’un autre de nos représentants Benoît Paire. Dans le tableau féminin, la dernière édition du tournoi, quant à elle, avait été remportée par l’Américaine Serena Williams, qui avait enlevé du même coup son premier trophée de sa nouvelle vie de maman.

L’Open d’Australie aura bien lieu

Marqués par cette décision contrainte et forcée en raison du contexte sanitaire, les organisateurs espèrent toutefois pouvoir de nouveau présenter le rendez-vous au calendrier en 2022. « Nous attendons avec impatience le retour du tournoi à Auckland l’année prochaine », a prévenu Karl Budge. A noter qu’en dépit de la crise liée au coronavirus, l’Open d’Australie devrait avoir bien lieu. Pour le moment, il est en tout cas maintenu. Ce week-end, le directeur du tournoi Craig Tiley, jurant au passage aux fans de tennis que l’épreuve ne se disputerait pas à huis clos mais probablement avec une jauge de spectateurs réduite comme c’est actuellement le cas à Roland-Garros, a annoncé les présences conjuguées de Roger Federer et de Serena Williams, sacrés respectivement à six et sept reprises à Melbourne.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *