Moutet glisse vers le deuxième tour, Gasquet chute malgré deux balles de match : il reste deux Français en lice à Barcelone

Après les éliminations de Gasquet, Chardy et Herbert ce mardi, il ne reste que deux Français à Barcelone : Moutet et Mannarino.

Moutet-roland-garros_2018

Si les fans du tennis français espéraient une déferlante, la vague bleue ressemble de plus en plus à une vaguelette à Barcelone. Au départ, huit Tricolores étaient engagés dans le tableau principal de l’ATP 500 catalan. Ce mardi soir, ils ne sont plus que deux rescapés. Après les éliminations de Jo-Wilfried Tsonga, Gilles Simon et Benoît Paire lundi, trois autres compatriotes sont passés à la trappe. Seuls Corentin Moutet et Adrian Mannarino son encore en lice. Ce dernier, exempté de premier tour en qualité de tête de série numéro 17, fait ses débuts mercredi contre Albert-Ramos-Viñolas

Unique vainqueur français du jour, Corentin Moutet a réussi une bonne performance en venant à bout – 7-5, 6-2 – d’un joueur mieux classé que lui : Dominik Koepfer, 54e mondial. Éliminé au premier tour des qualification par Pedro Martínez à Monte-Carlo, le natif à Paris a ouvert son compteur sur terre battue en 2021. Absent du circuit entre l’Open d’Australie et le Masters 1000 de la Principauté, Moutet a désormais rendez-vous avec Daniel Evans au deuxième tour. Le gaucher mène une victoire à zéro dans son face-à-face avec le récent tombeur de Novak Djokovic. Un succès décroché sur le dur de l’US Open l’an passé.

Chardy et Herbert s’arrêtent au deuxième tour…

Joueur de l’Hexagone le plus en forme de ce début de saison, Jérémy Chardy avait réussi un match solide pour se défaire de Nikoloz Basilashvili d’entrée. Ce mardi, il est simplement tombé face à meilleur que lui. Sans démériter. Attitude exemplaire, le Palois a mené la vie dure à Denis Shapovalov. Notamment dans le second round. Mené 6-3, 3-0, Chardy s’est appuyé sur ses deux atouts principaux – service, coup droit – et sa volonté de ne jamais rien lâcher pour faire douter le Canadien et débreaker. Résistant jusqu’à 5-5 en écartant une balle de match, le 51e du classement ATP a finalement cédé son service à 6-5 pour s’incliner 6-3 7-5 devant la tête de série numéro 7. Sa 4e défaite en autant de duel face à Shapovalov.

A force, Pierre-Hugues Herbert pourrait finir par rayer David Goffin de la liste de ses bons amis. Pour la sixième fois en autant de confrontations, « P2H » s’est incliné face au Belge. A Antalya, en janvier, il avait bousculé le Liégeois au point de se procurer cinq balles de match. Cette fois, sur une surface plus favorable à la tête de série numéro 8, il n’a pas été en mesure de le faire frisonner. Ne se procurant aucune balle de break, Herbert s’est incliné 6-2, 6-4, en 1h11.

…Gasquet d’entrée, après 3h20 et deux balles de match en sa faveur

Être Français et adepte du fameux « La chatte ! » est mauvais signe contre Jordan Thompson ces derniers temps. Après Benoît Paire à Monte-Carlo, l’Australien a vaincu Richard Gasquet ce mardi en Catalogne. Désabusé par la réussite de Thompson, Gasquet n’a pu retenir quelques mots criés en l’honneur de l’animal favori de Paire. Parce que le duel a été frustrant pour lui. Battu 7-6, 3-6, 7-6, le surnommé « Richie » a servi pour le gain de la première manche et s’est procuré deux balles de match à 5-4 sur le service adverse dans l’ultime acte. Point positif toutefois : absent à Monte-Carlo en raison de complications liées à la COVID-19, il a été capable de ferrailler pendant 3h20.

A plusieurs milliers de kilomètres de Barcelone, Arthur Rinderknech surfe sur sa bonne forme. Seul Français engagé à Belgrade, il s’est défait de Juan Ignacio Londero ce lundi au premier tour du tableau principal, après être sorti des qualifications.

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *