Zverev surclasse Rublev et décroche son 5ème titre en Masters 1000

Impressionnant de solidité, Alexander Zverev a surclassé Andrey Rublev en finale à Cincinnati (6-2, 6-3 en 59′). Le champion olympique décroche ainsi son 5ème Masters 1 000 et affiche, à une semaine de l’US Open, une forme étincelante.

Alexander Zverev, Cincinnati 2021
  • L’information principale : Alexander Zverev a surclassé Andrey Rublev (6-2, 6-3) en finale à Cincinnati.
  • Vous apprendrez aussi : C’est le 17ème titre de sa carrière, le 5ème en Masters 1 000.
  • Pourquoi vous devez lire cet article : Pour connaître le nom des champions que Zverev rejoint dans la légende avec ce 5ème Masters 1 000.

Dans un dernier carré 100% Next Gen à Cincinnati, l’occasion était belle de frapper un grand coup et de s’imposer comme le boss de la relève. Alexander ne l’a pas manquée. Après avoir battu – certes miraculeusement – Stefanos Tsitsipas samedi dans une demi-finale houleuse, l’Allemand a fait beaucoup plus court et beaucoup plus propre ce dimanche lors d’une finale impeccablement maîtrisée face à Andrey Rublev, 6-2, 6-3 en 59′.

Pour ce dernier, l’équation de départ était aussi difficile que la veille face à son compatriote Daniil Medvedev, qu’il avait enfin réussi à battre après cinq tentatives, avec l’aide aussi du drôle de fait de jeu que l’on sait (Medvedev avait perdu le fil après avoir heurté de plein fouet une caméra pendant un échange). Zverev, lui non plus, n’avait pas perdu le moindre match, ni même le moindre set, contre Rublev en quatre précédents. Sauf que cette fois, rien ni personne n’est venu inverser la tendance…

Impressionant toute la semaine au service

Dès le début de cette finale, Zverev a montré qui était le patron en (double) breakant d’entrée pour boucler le 1er set en 27 minutes. Beaucoup plus maître du contexte que son adversaire (c’était sa 9ème finale en Masters 1 000, la 2ème seulement pour Rublev après celle perdue à Monte Carlo cette année), il a tout simplement repris le cours de la marche tranquille de son début de semaine. Avant sa demi-finale contre Tsitsipas, il n’avait en effet concédé qu’une seule balle de break du tournoi (contre Casper Ruud, en quart). 

Bien aidé par une qualité de service impressionnante tout au long du match (71% de premières balles, 11 aces), il n’a en fait connu qu’un moment de relâchement, au moment de servir pour le titre, à 5-2 dans le 2e set. Une double faute lui a alors valu de perdre pour la première fois son engagement, sans aucune conséquence : c’était pour mieux conclure tranquillement au jeu suivant.

A 24 ans, Alexander Zverev remporte ainsi le cinquième Masters 1 000 de sa carrière, un de plus que Daniil Medvedev, autant que des joueurs comme Boris Becker, Jim Courier, Gustavo Kuerten, Marcelo Rios Andy Roddick et Marat Safin. Il est le seul joueur à avoir gagné deux Masters 1 000 en 2021, après celui de Madrid au mois de mai, sur terre battue.

Toujours invaincu sur dur extérieur cet été après son titre olympique lors des Jeux de Tokyo début août – il est d’ailleurs le premier à gagner les JO et Cincinnati le même été depuis Andre Agassi en 1996 -, il gagnera également une place au classement ATP où il figurera en 4ème position ce lundi, devant Rafael Nadal, pas loin de Stefanos Tsitsipas. Bref, Alexander Zverev déborde de confiance et à une semaine de l’US Open, ça ne pouvait pas mieux tomber…

Your comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *