Bedene envoie la balle sur un caméraman de rage : Que dit la règle ?

Dans un geste d’énervement qui ne visait pas directement un caméraman placé autour du terrain, Aljaz Bedene lui a envoyé la balle lors de son 8e de finale contre Daniil Medvedev au Western and Southern Open. Ce qui lui a valu un warning avant une amende de 350 dollars.

Aljaz Bedene, Western & Southern Open (Flushing Meadows / New York), 2020

Aljaz Bedene a vécu une matinée difficile ce mardi à New York. Programmé en premier match de la journée sur le Grandstand pour y affronter Daniil Medvedev en 8e de finale du Western and Southern Open, le Slovène n’a pas fait le poids face au 5e mondial. A la clé une défaite sèche, en deux manches (6-3, 6-3), et de la frustration pour le No 61 à l’ATP. Elle s’est matérialisée par un geste malheureux qui aurait pu lui valoir une expulsion pure et simple.

Après avoir perdu la première manche, Bedene s’est retrouvé mené 15-40 sur son service à 2-1 pour Medvedev dans le deuxième set, suite à une grossière faute directe en coup droit. C’en était trop pour le Slovène qui a envoyé une balle donnée par le ramasseur directement dans les tribunes. Le problème, c’est qu’elle a atterri sur un cameraman, l’une des rares personnes à être présentes dans les travées. Un geste involontaire, à voir la réaction immédiate de Bedene, qui visait probablement la bâche plus que la tribune.

Bedene expulsé ? Ç’aurait été disproportionné

L’arbitre de chaise a toutefois appelé le juge-arbitre pour qu’il tranche cette situation, dont il a été considéré qu’elle ne valait rien de plus qu’un « ball abuse », comme indiqué dans le « Rulebook » 2020 de l’ATP. « Les joueurs ne doivent pas, violemment, dangereusement ou de colère, frapper ou envoyer une balle dans les tribunes du site du tournoi, à part dans le déroulement normal d’un point pendant le match (y compris à l’échauffement). Dans le cadre de cette règle, un comportement inapproprié avec la balle signifie la frapper intentionnellement ou imprudemment en dehors des limites du cours, frapper une balle dangereusement ou imprudemment sur le court or frapper une balle sans se soucier des conséquences. »

Le règlement de l’ATP précise que cette situation vaut un « warning » ainsi qu’une amende de 350 dollars (environ 300 euros). Si le juge-arbitre avait interprété ce geste comme volontaire, il aurait toutefois pu décider de la disqualification de Bedene du tournoi. Cette sanction aurait néanmoins semblé disproportionnée à la vue des images.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *