Deux ans après, Nishikori s’offre un top 20 !

Tombeur de Félix Auger-Aliassime – 19e mondial et tête de série numéro 7 du tournoi – au premier tour de l’ATP 500 de Rotterdam, Kei Nishikori s’est offert son premier top 20 depuis plus de deux ans.

Kei_Nishikori_Rotterdam_2019

Au premier tour de l’ATP 500 de Rotterdam, Kei Nishikori a lancé sa saison. Et peut-être plus que ça. Eliminé au deuxième tour à Roland-Garros, puis battu lors de ses deux simples d’ATP Cup par Daniil Medvedev et Diego Schwartzman avant d’être sorti d’entrée d’Open d’Australie par Pablo Carreño Busta, le Japonais restait sur quatre défaites consécutives. »Je pense que j’ai joué à un niveau assez haut« , a-t-il déclaré après son élimination 7-5 7-6 6-2 face à l’Espagnol. « D’après moi, c’était l’un de mes meilleurs matchs depuis mon retour en septembre dernier. Je suis heureux d’avoir joué à ce niveau, même si ce n’est pas encore assez pour battre ces gars. Je vais continuer à bosser, et espérons-le, je vais à nouveau gagner. »

La persévérance a payé. Aux Pays-Bas, Nishikori a mis fin à la série. Tombeur de Félix Auger-Aliassime – 7-6, 6-1 en 1h38 -, l’actuel 45e du classement ATP a également renoué avec les victoires de prestiges. Pour la première fois depuis plus de deux ans, il s’est offert un top 20. La dernière ? Face à Daniil Medvedev (16e), en finale du tournoi de Brisbane 2019. Au cours de cette édition, alors 9e mondial, il était également venu à bout de Grigor Dimitrov (19e). Certes succès face a été acquis face à un « FAA » diminué physiquement mais il devrait tout de même renforcer les espoirs de renaissance de Nishikori.

« C’était très serré dans le premier set, j’ai joué un tie-break solide », a analysé le Nippon. « Le deuxième a été plus facile, en raison de sa blessure (à la hanche, semble-t-il), mais je me suis senti de plus en plus à l’aise sur le court, en frappant de mieux en mieux la balle. »

Opéré du coude en novembre 2019, le natif de Shimane a connu une longue interruption. Très longue. Entre l’US Open 2019 et Kitzbühel en septembre dernier, il n’a pas joué le moindre match officiel sur le circuit. Depuis son retour, il affiche un bilan de 7 défaites, pour 3 victoires face à Ramos-Viñolas, Evans, et donc Auger-Aliassime. Au deuxième tour de Rotterdam, il affrontera un Australien : John Millman ou Alex De Minaur. C’est face à ce dernier qu’il avait disputé son ultime match avant d’être opéré du coude.

 

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *