Djokovic, ou le refus perpétuel de la défaite

Novak Djokovic a remporté le premier Masters 1000 de la saison 2020, ce tournoi de Cincinnati déplacé à New York. Il a dominé Milos Raonic en s’appuyant sur son fabuleux mental de compétiteur après un difficile premier set (1-6, 6-3, 6-4). Il reste invaincu en 2020.

Novak Djokovic holds his winning trophy after winning final with Milos Raonic, Western and Southern Open, August 2020

Berankis. Sandgren. Struff. Bautista Agut. Raonic. Novak Djokovic a repris le fil de sa saison avec ces cinq victoires. Elles font toujours de lui un joueur invaincu en cette saison 2020 et lui valent de remporter le premier Masters 1000 disputé – à huis clos, dans le bulle de New York – au cours de cette saison si perturbée par la coronavirus. Le quatre-vingtième trophée de sa carrière ; le trente-cinquième Masters 1000, pour celui qui sera le grand favori pour remporter son dix-huitième Majeur à l’US Open.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/CincyTennis/status/1299792634739908609?s=20″]

Quand Djokovic eut encaissé le premier set 6-1 contre un Milos Raonic revenu à son meilleur niveau, ce scénario n’allait pas de soi. Mais Djokovic, usé par sa demi-finale de la veille, est un compétiteur hors norme qui a imposé son refus de la défaite au tombeur de Tsitsipas. C’est la onzième fois en onze matchs que le Canadien échoue à dominer le Serbe.

Le cri de Djokovic

Djokovic a sauté sur la première ouverture offerte par Raonic, à 3-2 pour le Serbe au second set, et n’a pas lâche ce break d’avance. Le troisième set fut plus décousu et, quasiment jusqu’au bout a donné l’impression que tout était possible. Raonic a d’abord mené 2-0 mais le cri rageur de Djokovic au moment son égalisation à 2-2 sur un debreak blanc était limpide sur la combativité du Serbe. Puis Djokovic a breaké, lâchant alors un cri fantastiquement audible dans le huis clos recouvert du court Louis-Armstrong.

Raonic s’est bien offert une balle de 5-5 sur un magnifique revers long de ligne gagnant, mais le n°1 mondial a remporté son deuxième Southern and Western Open après 2018, à sa première balle de match. Au cours d’une cérémonie de remise des trophées évidemment clairsemée, les deux finalistes ont eu des mots pour les difficulté que traverse le monde, en référence pudique au coronavirus et aux violences faites aux Noirs, conscients que la reprise du tennis masculin était un événement de portée relative cette semaine.

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/TennisTV/status/1299788325390229504?s=20″]

Finale
Djokovic (SER, n°1) bat Raonic (CAN) : 1-6, 6-3, 6-4

Demi-finales
Djokovic (SER, n°1) bat Bautista Agut (ESP, n°8) : 4-6, 6-4, 7-6 (0)
Raonic (CAN) bat Tsitsipas (GRE, n°4) : 7-6, 6-3

Quarts de finale
Djokovic (SER, n°1) bat Struff (ALL) : 6-3, 6-1
Bautista Agut (ESP, n°8) bat Medvedev (RUS, n°3) : 1-6, 6-4, 6-3
Tsitsipas (GRE, n°4) bat Opelka (USA) : 5-6 abandon
Raonic (CAN) bat Krajinovic (SER) : 4-6, 7-6 (2), 7-5

Le tableau complet

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *