Federer affrontera Evans pour son premier match de 2021

Roger Federer connait désormais son adversaire pour son retour à la compétition, au tournoi de Doha cette semaine. Le Suisse, exempté du premier tour, sera opposé au deuxième tour à Dan Evans, vainqueur mardi de Jérémy Chardy (6-4, 1-6, 6-2).

Roger Federer, Doha, 2021

Roger Federer est fixé. Exempté du premier tour du tournoi de Doha, en qualité de tête de série N.2, le Suisse sait désormais à qui il sera confronté pour son retour à la compétition, après 13 mois d’absence. Le 6e joueur mondial sera opposé mercredi à Dan Evans, vainqueur mardi de Jérémy Chardy en trois manches (6-4, 1-6, 6-2). Ce sera la quatrième confrontation entre Federer et le Britannique. Le Suisse a remporté les trois premières rencontres, à chaque fois en Grand Chelem et sans perdre un set. Federer a aussi dominé Dan Evans à la Hopman Cup 2017, en deux sets. Mais ce match n’est pas pris en compte dans les statistiques officielles de l’ATP.

Masqué, Federer était présent dans les tribunes du court central de Doha pour assister à la rencontre entre Evans et Chardy. Il a ainsi pu observer son futur adversaire, qui revenait à la compétition après un mois de pause, au sortir d’une tournée australienne paradoxale. En effet, Evans (28e à l’ATP) y avait remporté le Murray River Open, son tout premier titre en carrière, sans concéder la moindre manche. Mais il s’était fait sortir dès le premier tour de l’Open d’Australie par son compatriote Cameron Norrie.

Chardy : 2/18 sur les balles de break

Evans a renoué avec la victoire, non sans avoir bataillé face à un Chardy qu’il avait déjà sèchement battu en demi-finale du Murray River Open (6-2, 6-2). Pour preuve, il a dû sauver six balles de break sur son premier jeu de service, dix en tout dans le premier set. Touché par ces occasions manquées d’entrée, le Palois, 54e mondial, a concédé le break dans le troisième jeu et n’a jamais pu refaire son retard dans cette manche. En confiance après un excellent début de saison (demi-finaliste à Antalya et au Murray River Open), Chardy a bien réagi après la perte du premier set, comme il avait su le faire face à Andrey Rublev en quart de finale à Rotterdam la semaine passée. Là encore, il ne s’est pas montré très réaliste sur les balles. Mais le Français en a converti deux sur les huit obtenues. Et comme il n’a pas été mis en danger sur son engagement de toute la deuxième manche, il a égalisé sans trembler à un set partout.

Mais Evans a de nouveau serré le jeu. Impeccable sur sa mise en jeu dans le troisième set (4 aces, 7 sur l’ensemble du match), le Britannique n’a lâché que cinq points sur ses jeux de service au cours de la manche. Et il s’est montré bien plus opportuniste que Chardy sur ses balles de break, convertissant sa première d’entrée de set pour mener 2-0, et la seconde pour conclure le match. Avec un bilan de six victoires pour une défaite en 2021, Evans représentera déjà un sacré test pour Federer. Ce qui ne fait qu’ajouter de l’intérêt à son retour sur un terrain.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *