Dopage : Gabashvili prend 20 mois

Le Russe Teimuraz Gabashvili (36 ans), ancien top 50 et deux fois huitième de finaliste à Roland-Garros, a été convaincu de dopage. Il a écopé d’une suspension de 20 mois.

Teimuraz Bagabshvili Roland Garros 2016

Voilà une affaire qui pourrait bien sonner le glas de sa carrière professionnelle. Le Russe Teimuraz Gabashvili, 36 ans, a écopé d’une sanction de 20 mois de suspension après avoir été contrôlé positif au Furosemide, un puissant diurétique souvent prescrit dans les traitements de l’hypertension et les œdèmes d’origine cardiaque, rénale ou hépatique.

Gabashvili, qui a été 43è mondial en 2016 (désormais 270è), et deux fois huitième de finaliste à Roland-Garros (2010, 2015), a été contrôlé le 16 juin dernier en marge d’un Challenger à Almaty, au Kazakhstan. Tous ses points ATP et son prize-money remportés depuis lui ont été enlevés.

Gabashvili, dont c’est la première infraction au code antidopage (son nom avait toutefois circulé dans des soupçons de matches truqués), a admis la sanction prononcée à son encontre par la Fédération internationale. Sa suspension prend effet à partir du 18 novembre 2021 et se terminera le 17 juillet 2023. Il aura alors 38 an

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *