le meilleur du tennis
dans ta boite mail

Des milliers de fans sont déjà abonnés

y

Shapovalov rejoint Ruud : La Next-Gen en finale à Genève

Denis Shapovalov et Casper Ruud se sont qualifiés vendredi pour la finale du tournoi ATP 250 de Genève. Les deux hommes s’affronteront pour décrocher un deuxième titre en carrière.

Denis Shapovalov at Rome in 2021 Denis Shapovalov at Rome in 2021 © AI / Reuters / Panoramic

La Next-Gen en force à Genève. Casper Ruud et Denis Shapovalov, tous deux âgés de 22 ans, s’affronteront samedi en finale du Gonet Geneva Open. Les deux hommes seront en quête d’un deuxième titre en carrière sur le circuit ATP.

Ruud s’est qualifié le premier en venant facilement à bout de Pablo Andujar ce vendredi (6-3, 6-2). Le vétéran espagnol (35 ans), tombeur de Roger Federer plus tôt dans la semaine, n’a pas fait le poids contre le Norvégien, qui a remporté 74% des points disputés sur son engagement et n’a pas concédé la moindre balle de break du match. Il a ainsi bouclé l’affaire en pile 80 minutes.

Ruud disputait à Genève sa quatrième demi-finale en 2021, après Monte-Carlo, Munich et Madrid, mais s’est qualifié pour sa première finale. Spécialiste de la terre battue, c’est sur cette surface qu’il a joué ses 12 demi-finales en carrière, et par conséquent celle sur laquelle il a atteint ses 3 finales, dont celle remportée à Buenos Aires en 2019.

Shapovalov n’a battu que des purs terriens à Genève

Shapovalov a soulevé le seul trophée de sa carrière sur le circuit ATP à Stockholm, sur dur indoor, aussi en 2019. Lui qui courait après la confiance sur terre battue depuis des semaines semble enfin l’avoir trouvée. Ayant déjà bousculé Rafael Nadal la semaine passée à Madrid, le Canadien est qualifié pour sa première finale de 2021 grâce à son succès sur Pablo Cuevas (6-4, 7-5), un autre terrien sur sa route, après Marco Cecchinato et Laslo Djere, battus précédemment cette semaine.

Shapovalov a bien maîtrisé son sujet, même s’il a fait la différence en fin de set dans les deux manches. D’abord parce qu’il avait laissé Cuevas revenir à 4-4 dans la première, pour mieux le breaker de nouveau dans la foulée. Ensuite parce qu’il a concédé le premier break du deuxième set pour se retrouver mené 4-2, avant de réagir pour empocher cinq des six jeux suivants. Costaud sur sa première balle (8 aces, 75% de points gagnés derrière la première), celui qui est tête de série numéro 2 en Suisse a fait honneur à ce statut toute la semaine. Mais le défi qui lui sera proposé samedi sera le plus relevé. Un sacré test à une dizaine de jours du coup d’envoi de Roland-Garros.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *