Indian Wells : Malgré deux balles de match, Zverev tombe à son tour face à Fritz !

Juste après Stefanos Tsitsipas, Alexander Zverev est tombé à son tour en quart de finale du Masters 1 000 d’Indian Wells, terrassé par Taylor Fritz (4-6, 6-3, 7-6 en 2h21) après avoir eu deux balles de match. Les demi-finales de cette incroyable édition d’Indian Wells se joueront sans le moindre joueur du top 25 !

Taylor Fritz Indian Wells 2021

BNP Paribas Open Indian Wells 2021 | Tableau | Programme

Cette édition 2021 d’Indian Wells était déjà en soi « anormale », avec cette programmation exceptionnellement automnale en raison des conséquences de la crise sanitaire. Elle sera folle jusqu’au bout avec des improbables affiches en demi-finales, stade auquel Taylor Fritz s’est invité à son tour en terrassant Alexander Zverev 4-6, 6-3, 7-6(3) en 2h21, malgré deux balles de match contre lui, ce vendredi à Indian Wells.

Après la défaite de Stefanos Tsitsipas face à Nikoloz Basilashvili, Alexander Zverev était le dernier joueur du top 25 encore en lice. Très honnêtement, il l’aurait dû l’être également dans le dernier carré s’il n’avait pas inexplicablement tremblé à la conclusion quand il s’est procuré deux balles de match dans le troisième set, à 5-2 puis à 5-3 sur son service. Mais il a manqué la première au terme d’un long échange conclu d’une faute en revers, avant de gâcher la deuxième d’une double faute.

Zverev inexplicablement rattrapé par une certaine fébrilité

Est-ce la présence de Rod Laver en tribunes ? Toujours est-il que Zverev, à ce moment-là, a manifestement été rattrapé par une certaine fébrilité alors qu’il avait été suffisamment solide pour mater jusqu’à présent les intentions offensives d’un Taylor Fritz très entreprenant. L’Américain de 23 ans, 39ème mondial et déjà tombeur de Matteo Berrettini et Jannik Sinner, ne lui avait pas facilité la tâche, mais le champion olympique semblait avoir un matelas de confiance suffisamment épais pour s’en sortir. Jusqu’à ce que la catastrophe survienne…

Au bout du compte, fait inédit, les demi-finales du Masters 1 000 d’Indian Wells se disputeront sans le moindre joueur du top 25. Elles mettront en scène quatre hommes (Grigor Dimitrov, Cameron Norrie et Nikoloz Basilashvili en plus de Taylor Fritz) qui n’avaient jamais atteint ce stade en Californie, dont trois n’avaient même jamais atteint le moindre quart de finale en Masters 1 000 ! Et dire que ça arrive ici, à Indian Wells, installé depuis plusieurs années comme le Masters 1 000 le plus relevé d’un calendrier décidément bien chamboulé.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *