Une nouvelle fois renversant face à Hurkacz, Dimitrov rejoint Norrie en demies

Malmené pendant un set et demi par Hubert Hurkacz, Grigor Dimitrov, comme au tour précédent face à Daniil Medvedev, a renversé la situation pour s’imposer sur le fil (3-6, 6-4, 7-6 en 2h37) au terme d’un énorme bras de fer, ce jeudi à Indian Wells. Il jouera face à Norrie une place en finale du Masters 1 000, mais aussi dans le top 20.

Grigor_Dimitrov_Indian_Wells_2021

BNP Paribas Open Indian Wells 2021 | Tableau | Programme

C’est un match qui aurait pu se finir beaucoup plus tôt, d’un côté comme de l’autre. Mais Hubert Hurkacz et Grigor Dimitrov ont tour à tour manqué des occasions et « choisi » de prolonger le suspense jusqu’au bout, dans un superbe bras de fer qui a fini par tourner à l’avantage du Bulgare 3-6, 6-4, 7-6(2) en 2h37, ce vendredi au BNP Paribas Open d’Indian Wells.

Miraculé au tour précédent face à Daniil Medvedev (mené 6-4, 4-1, double break), Grigor Dimitrov n’a pas poussé si loin le bouchon de la « remontada », mais il était quand même bien mal embarqué lorsqu’il s’est retrouvé mené 6-3, 3-3, 30-40 sur son service. Mais cette cruciale balle de break, il l’a brillamment sauvée (d’un enchaînement amortie/passing de coup droit), avant de conclure ce deuxième set sur le service adverse avec beaucoup de réussite, grâce à un let imparable.

Le troisième set a été tout aussi alambiqué. Dimitrov a là encore frôlé la correctionnelle en sauvant deux nouvelles précieuses balles de break en début de set. Puis il a lui-même manqué une grosse occasion lorsqu’il a servi pour le match à 5-3, se faisant débreaker avec, cette fois, le filet qui s’est retourné contre lui. Mais il a su se reprendre, pour finir le plus fort lors de l’ultime jeu décisif (7 points à 2).

Le Bulgare, qui a ainsi décroché sa 100ème victoire en Masters 1 000, a été solide dans sa tête tout au long de cette bataille éminemment tactique. Comme il l’avait fait au tour précédent face à Medvedev, Dimitrov, qui n’a pas pas passé le moindre ace en 2h37 de match (mais a soigné son pourcentage de 1ères balles, 74%), s’est beaucoup appuyé sur son revers slicé pour forcer le grand Polonais (1,96 m) à se baisser. Ce dernier, lui-même pas maladroit dans l’exercice du slice, a longtemps répondu au défi, avant de s’user physiquement. 

Pas de « Sunshine doublé » inversé pour Hurkacz, mais une belle consolation

A 30 ans, Dimitrov jouera donc sa première demi-finale en Masters 1 000 depuis celle du Rolex Paris Masters en 2019. Il y retrouvera un néophyte à ce niveau, Cameron Norrie, vainqueur beaucoup plus facilement de Diego Schwartzman. Les deux hommes se joueront la place en finale, mais aussi, ni plus ni moins, la place dans le top 10.

Hubert_Hurkacz_Indian_Wells_2021
©AP Photo/Mark J. Terrill

Quant à Hubert Hurkacz, il ne deviendra pas le huitième joueur à réussir le « Sunshine doublé », c’est-à-dire s’imposer à Indian Wells et Miami la même saison, un doublé un peu particulier cette année avec la date exceptionnellement automnale du tournoi californien. Mais le Polonais est néanmoins assuré de rentrer dans le top 10 pour la première fois. C’est une belle consolation.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *