Norrie termine une semaine de rêve en remportant le titre à Indian Wells

Cameron Norrie, 26e mondial, a remporté le plus grand titre de sa carrière au Masters 1000 d’Indian Wells en dominant Nikoloz Basilashvili (3-6, 6-4, 6-1).

Cameron Norrie, Indian Wells 2021

BNP Paribas Open Indian Wells 2021 | Tableau

Cameron Norrie a donné un relief supplémentaire à ce qui est de loin sa meilleur saison sur l’ATP Tour, dimanche, en remportant le Masters 1000 d’Indian Wells et en se plaçant de façon inattendue dans la course au Masters de Turin.

Mené un set à zéro avec un break de retard, il s’est imposé 3-6, 6-4, 6-1 face à Nikoloz Basilashvili en 1 heure et 49 minutes. Arrivé en Californie avec le dossard n°26 à l’ATP, (tête de série n°21) il est désormais quinzième mondial.

Pendant la première partie de la rencontre, Basilashvili (N.29) a tout contrôlé. Deux breaks au premier set, un jeu blanc pour conclure, et un break lui ont permis de mener 6-3, 2-1. Mais Norrie a refait son break de retard pour recoller à 2-2 avant de remporter dix des quatorze jeux suivants, bien aidé notamment par la multiplication des fautes directes chez le Géorgien : 9 dans le premier set, 13 dans le deuxième, 22 dans le troisième.

Cameron Norrie, à Indan Wells en 2021
Cameron Norrie, © AI / Reuters / Panoramic

Norrie : « Si vous me l’aviez dit, avant le début du tournoi… »

« Pour mon équipe et moi, c’est énorme » a réagi Cameron Norrie au micro. « C’est le plus grand titre de ma carrière. Je ne peux pas y croire. Si vous m’aviez dit, avant le début du tournoi, que j’allais le remporter, je ne l’aurais pas cru. » Il est, de façon très étrange, le quatrième n° 26 mondial à remporter Indian Wells après Jim Courier (1991), Alex Corretja (2000) et Ivan Ljubicic (2010).

Norrie, qui avait remporté une seule de ses cinq finales cette saison (à Los Cabos), occupe désormais la dixième place à la Race, qualificative pour le Masters, la neuvième en réalité puisque Rafael Nadal ne jouera plus sur le circuit en 2021. Le Polonais Hubert Hurkacz, vainqueur de l’autre étape de l’habituel Sunshine Tour à Miami, n’a que 160 points d’avance sur Norrie.

Basilashvili gagne neuf places, jusqu’au 27e rang à l’ATP. Loin, encore, de son meilleur classement, quand Basilashvili était 16e à l’été 2019.

La victoire de Norrie confirme aussi l’incroyable automne du tennis britannique après le succès d’Emma Raducanu à l’US Open. Norrie devient le premier Britannique à remporter Indian Wells et le premier joueur du Royaume-Uni à remporter un Masters 1000 depuis Andy Murray au Rolex Paris Masters en 2016.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *