“Ce n’est pas une blessure ordinaire, on ne sait pas quel est le meilleur traitement” : Moya ne sait pas si la douleur au pied de Nadal se sera estompée en 2022

Dans une interview accordée à la radio espagnole Onda Cero, Carlos Moya a donné plus de précisions concernant la blessure au pied de Rafael Nadal.

Rafael Nadal, US Open 2018

3 mois, 6 mois, 1 an, la durée d’indisponibilité d’un sportif après une blessure est très souvent connue, en fonction de la gravité de celle-ci. Mais dans le cas de Rafael Nadal, l’équation semble plus complexe. Même après un arrêt de deux mois entre Roland-Garros et Washington, sa blessure au pied gauche ne s’est pas estompée. Dans un entretien accordé à la radio espagnole Onda Cero, son entraîneur Carlos Moya a expliqué que sa douleur au pied était difficilement contrôlable et qu’il ne savait pas s’il serait totalement rétabli en 2022. 

« Le diagnostic de la blessure est connu mais que cela n’a rien à voir avec d’autres blessures, parce que dans d’autres blessures vous avez le diagnostic et le temps de récupération et dans ce cas, le temps de récupération est inconnu parce qu’il y a des jours où cela fait mal et d’autres où cela ne fait pas mal. Nous sommes optimistes sur le fait que ces quatre mois lui permettront de bien récupérer, mais rien n’est garanti. »

L’objectif n’est pas de soigner la blessure mais de la contrôler. Rafael Nadal souffre du pied gauche depuis 2005. Une seule chose est sûre, l’Espagnol ne rejouera plus sur le circuit ATP en 2021. Le numéro quatre mondial a annoncé vendredi dans un communiqué qu’il mettait un terme à sa saison. 

Rafael Nadal, Washington 2021 – Panoramic

Nadal souffre depuis de nombreux mois

Le Majorquin est habitué à jouer avec la douleur mais celle-ci s’est empirée cette année. Rafael Nadal a notamment terminé son match face à Novak Djokovic en demi-finale de Roland-Garros en boitant. Il a également boité pendant un set et demi lors de son retour à la compétition contre Jack Sock à Washington

Une douleur trop forte et persistante qui l’a empêché de bien s’entraîner tout au long de la première partie de saison 2021. Carlos Moya a expliqué lors de son entretien pour la radio espagnole Onda Cero que c’est la première fois depuis qu’il collabore avec Nadal que sa blessure au pied le gêne à ce point lors des tournois.

« Cette année, son pied l’a gêné dans de nombreuses séances d’entraînement. Il n’a pas pu aller au bout et nous avons dû changer et relâcher l’intensité pour le pied pour favoriser les tournois. Il souffre depuis des mois et il arrive un moment où il n’en peut plus. Dans le dernier match qu’il a disputé, il a joué pratiquement toute la rencontre en boitant. Et un joueur de son calibre qui ne peut pas aspirer à gagner des titres, c’est dur… Sur les sept tournois qu’il a disputé cette année, la douleur a été très forte à deux reprises. »

L’objectif principal de Nadal est de récupérer physiquement et mentalement

Carlos Moya

Dans son communiqué, Rafael Nadal a expliqué qu’il ne prenait aucun plaisir à jouer au tennis dans ces conditions. Après une année 2021 difficile marquée par une blessure au dos lors de l’Open d’Australie, une défaite à Roland-Garros face à son grand rival Novak Djokovic et une blessure au pied gauche, l’objectif est désormais de se reposer avant de rebondir en 2022.

« La meilleure chose à faire était de s’arrêter, de reposer son pied et récupérer mentalement pour revenir frais en 2022. L’objectif principal de Nadal est de retrouver des bonnes sensations au niveau du pied et dans sa tête. » 

Le Majorquin ne va pas rester inactif pendant quatre mois. Son entraîneur a expliqué qu’il allait continuer à s’entraîner pour que son corps ne se rouille pas, mais de manière différente. Habitué des come-backs, Rafael Nadal fait face à 35 ans à l’un des plus grands défis de sa carrière.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *