“J’ai fait une énorme erreur” : Zverev s’excuse sur sa sortie après l’Adria Tour

Alexandre Zverev s’est exprimé pour la première fois sur l’Adria Tour, où plusieurs joueurs ont contracté le Covid-19, et sa sortie dans un bar alors qu’il avait annoncé se placer en quarantaine. Le numéro 7 mondial explique avoir été testé 7 fois négatif.

Alexander Zverev - UTS 2 - 2020

Deux mois plus tard, Alexander Zverev s’est (enfin) expliqué. Le numéro 7 mondial, éliminé lundi par Andy Murray au premier tour du Masters de Cincinnati, avait participé à l’Adria Tour pendant la pause du circuit, en juin. Le tournoi exhibition avait été organisé par Novak Djokovic à travers les Balkans. Avec public, et sans distanciations physiques. Plusieurs joueurs, dont le numéro 1 mondial et Grigor Dimitrov, avaient été contaminés par le Covid-19.

Zverev avait, lui, annoncé avoir été testé négatif. Et il avait promis de s’isoler pendant 14 jours par mesure de sécurité. Six jours plus tard, le joueur allemand était filmé en train… de faire la fête, dans un bar rempli de monde.

« J’ai fait une énorme erreur avec l’Adria Tour, mais aussi avec la fête d’anniversaire (dans le bar), a expliqué lundi Zverev à l’agence de presse allemande Deutsche Presse-Agentur. Bien sûr, je comprends les gens. »

[bloc_twitter src=”https://twitter.com/BenRothenberg/status/1277307634807382016?s=20″]

Zverev : « Ce n’était pas la chose la plus intelligente au monde »

Le 7e mondial avait été vivement critiqué pour son comportement. Notamment par Nick Kyrgios, qui l’avait traité d’« égoïste ». Quelques jours plus tard, le 40e mondial l’avait de nouveau pris en grippe, lui et Dominic Thiem, qui a aussi participé à l’Adria Tour : « Cela montre à quel point vous ne prenez pas ça au sérieux. Les gens meurent, perdent leurs proches, et vous, vous faites la fête puis parlez ‘d’erreur’. Et dire que ces gars sont l’élite de notre sport… »

« Ce n’était pas la chose la plus intelligente du monde », a reconnu l’Allemand. Il avait ensuite déclaré forfait pour un autre tournoi d’exhibition, le Bett1 Aces, à Berlin. « Après l’Adria Tour, mon équipe m’a dit : ‘Mieux vaut rester à la maison’, a poursuivi Zverev. Bien sûr, j’étais négatif (au Covid-19). J’ai été testé sept fois négatif. Je peux le prouver. Mais je n’ai pas voulu prendre plus de risques en allant à Berlin. »

Zverev avait ensuite remporté la deuxième édition de l’Ultimate Tennis Showdown, début août. Après son élimination lundi au premier tour de Cincinnati, pour son premier match ATP depuis six mois, l’Allemand est désormais tourné vers l’US Open. Le Grand Chelem débute dans une semaine.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *