Ce record de précocité qui promet un avenir magistral à Jannik Sinner

Battu en finale à Miami, probablement victime du poids des attentes, Jannik Sinner est le seul joueur à avoir atteint une finale de Masters 1000 moins de deux ans après ses débuts sur le circuit.

Jannik Sinner, 2021

Le nom de Mate Valkusz ne vous dit sûrement pas grand-chose. Peut-être Jannik Sinner l’a-t-il oublié lui aussi. Mais ce 24 avril 2019, au premier tour du tournoi de Budapest, le qualifié Sinner domine la wild-card hongroise, alors classée au 323e rang, avec un score qui raconte tout le manque d’expérience du grand et roux Italien que presque personne ne connaît alors : 6-2, 0-6, 6-4.

Voici alors Sinner, 17 ans et même pas 8 mois, qualifié pour le deuxième tour de son premier tournoi ATP. Laslo Djere, alors 33e mondial, le croquera facilement sur sa surface préférée (6-3, 6-1), la terre battue.

Jannik Sinner est alors classé à la 311e place mondiale. Son potentiel de joueur grand, puissant et malin ne fait de doute pour personne. Il est le premier joueur né en 2001 à avoir gagné un match sur le grand circuit et la stat marque les esprits.

Moins de deux ans plus tard, Sinner a disputé sa première finale de Masters 1000 à Miami. Et même s’il l’a perdue, sous le poids conjugué des attentes et du quasi état de grâce d’Hurkacz, cette accession – après des victoires sur Karen Khachanov et Roberto Bautista Agut notamment – confirme que Sinner possède des temps de passages exceptionnels dans sa croissance. Il est tout simplement le seul joueur de moins de vingt ans à avoir accédé à une finale de Masters 1000 moins de deux ans après son premier match sur le circuit, depuis 1990 et la création du circuit ATP.

Sinner, des temps de passage ébouriffants

Personne avant lui, pas même les membres du Big Three qui avaient pourtant commencé à briller tôt, notamment Rafael Nadal, n’avaient avancé si vite vers l’antichambre du sommet du monde du tennis. 70 matches exactement, dont 44 victoires. Au cours de ces 70 matchs, Sinner a fracassé les barrières les unes après les autres :

Jannik Sinner

Atteindre une finale moins de deux ans après ses débuts, personne ne l’a d’ailleurs réussi en Grand Chelem, puisque la période ne nous donne que deux finalistes de moins de 20 ans :

  • Pete Sampras à l’US Open 1990, vainqueur à 19 ans à peine passés, deux ans, six mois et dix-huit jours après son premier match sur le circuit le 22 février 1988.
  • Rafael Nadal à Roland-Garros 2005, vainqueur à 19 ans et trois mois, plus de trois ans après son premier match sur le circuit, le 29 avril 2002.

Nadal, Djokovic, Safin, Roddick, Agassi….

Sampras et Nadal avaient certes commencé à jouer sur le circuit pro plus jeunes que Sinner, à moins de 16 ans pour Nadal, et à 16 ans et demi pour Sampras. Mais l’un et l’autre ont mis plus de temps que Sinner à briller en Masters 1000. Avant Sinner, les finalistes les plus « rapides » étaient :

  • Marat Safin, finaliste battu à Paris-Bercy en 1999 deux ans et 4 jours après ses débuts ;
  • Andy Roddick, finaliste battu à Toronto en 2002, deux ans, cinq mois et sept jours après ;
  • Novak Djokovic, finaliste battu à Indian Wells en 2007, deux ans et presque huit mois après ses débuts…;
  • … puis vainqueur à Miami deux semaines plus tard, deux ans, huit mois et treize jours après.

Cette stat laisse encore toute la saison à Jannik Sinner pour prendre à Novak Djokovic ce titre honorifique. Il contribuerait à inscrire ses pas dans ceux des plus grands joueurs de la période moderne. Qu’il y parvienne ou pas, il restera le premier teenager depuis Nadal et Djokovic à sembler capable de se mesurer aux tous meilleurs. Quelques stats diffusées par l’ATP au cours du tournoi de Miami en attestent :

  • Il est le plus jeune finaliste d’un Masters 1000 en valeur absolue depuis la victoire de Nadal à Madrid en 2005 ;
  • Seul Rafael Nadal (18 ans) a été un plus jeune finaliste à Miami que lui, en 2005 ;
  • Les autres finalistes de moins de 20 ans à Miami se nomment Agassi (1990, victoire), Nadal (2005) et Djokovic (2007).

Les seuls joueurs à avoir connu les temps de passage de Jannik Sinner sont de futurs vainqueurs de Grand Chelem. Tout simplement.

Jannik Sinner, Miami 2021

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *