Jo-Wilfried Tsonga s’offre une victoire qui sonne « comme la plus belle de sa carrière » à Marseille !

Grand ciel bleu ce mardi sur Marseille. En plus de Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille qui ont renoué avec le succès, Pierre-Hugues et Arthur Rinderknech se sont également imposés en signant de belles performances. Seul nuage, l’élimination de Benjamin Bonzi.

Tsonga_Marseille_2013

Le tunnel a été long. Très long. De ceux dont on ne voit même pas la lumière en y entrant. Mais Jo-Wilfried Tsonga semble peu à peu en voir le bout. Après son retour sur le circuit à Montpellier, le Français a retrouvé le goût de la victoire. Une saveur dont il ne s’était plus régalé depuis novembre 2019, face à Yasutaka Uchiyama en Coupe Davis. Sur le dur de l’Open 13, Tsonga s’est imposé contre Feliciano López. 3-6, 6-4 7-5 en 2h07. Bien plus qu’un simple succès au premier tour d’un ATP 250 pour l’actuel 66e joueur mondial

« C’est incroyable pour moi », a-t-il déclaré lors de la traditionnelle interview sur le court. « C’est comme la plus belle victoire de ma carrière. Je suis heureux comme un gamin. »

Outre la victoire, Tsonga a semblé à l’aise physiquement. Rapide pour courir de droite à gauche, la glissade fluide, explosif dans ses démarrages vers l’avant, le natif du Mans a montré de belles améliorations par rapport à sa défaite contre Sebatsian Korda (6-4, 6-2) la semaine passée. Dans un duel de serveurs, Tsonga a pu s’appuyer sur la puissance de sa première balle. Auteur de 19 aces, contre 13 de López, il a su réagir après la perte du premier acte. Très solide sur son engagement, il a profité des erreurs de l’Espagnol pour faire la différence. Après un break à cinq jeux partout dans l’ultime round suite à plusieurs erreurs « grossières » de son adversaire, Tsonga a pu conclure sans trembler. Prochain adversaire : Ugo Humbert, avait qui il s’était associé en double à Montpellier.

Lucas Pouille renoue lui aussi avec la victoire

S’il avait engrangé quelques victoires sur le circuit Challenger, Lucas Pouille a retrouvé des couleurs à l’échelon supérieur. Opéré du coude droit en 2020, le Nordiste n’avait disputé qu’un match officiel la saison passé. Sur le circuit principal, son dernier sourire remontait à début octobre 2019. C’était face au Chinois Zhe Li au premier tour du Masters 1000 de Shanghai. Ce 9 mars 2021, Pouille a renoué avec le succès.

Bien que breaké d’entrée par le Slovaque Alex Molcan, l’ancien 10e du classement ATP ne s’est pas crispé. Imposant sa puissance, le natif de Grande-Synthe à égaliser dans la foulée, avant de prendre peu à peu le dessus sur le 286e mondial. Grâce, entre autres, à 8 aces et 81 % de réussite derrière sa première balle, Pouille l’a emporté 7-5, 6-3 en 1h15. Il doit désormais se mesurer à la tête de série numéro 2 : Stéfanos Tsitsipás.

Lucas_Pouille_Montpellier_2021

Belles performances pour Herbert et Rinderknech

Il a mis fin à une disette de plus d’un an. Tombeur de Kei Nishikori (6-1, 6-4) pour lancer son aventure marseillaise, Pierre-Hugues Herbert s’est offert son premier joueur du top 40 depuis l’édition 2020 du tournoi de Montpellier et sa victoire contre Félix Auger-Aliassime (21e). Face à un Nishikori qui a semblé à nouveau en mesure de réussir de belles performances la semaine passée à Rotterdam, Herbert a su mener sa barque tactiquement. Bien qu’en panne de première balle lors de la manche initiale (40 %), il s’est évertué à varier, ne pas jouer en cadence afin de casser le rythme infernal que le Japonais est capable d’imposer. Au prochain tour, « P2H » affrontera Cameron Norrie ou un autre Tricolore, Constant Lestienne.

Arthur Rinderknech poursuit sa progression. Déjà trois fois titré en Challenger en 2020, le grand Varois d’1,96 m en a soulevé un 4e à Istanbul en janvier. Ce mardi, il a franchi un nouveau cap. Sorti des qualifications, il s’est imposé face à Mikhail Kukushkin (1-6, 6-3, 6-2), sa première victoire sur le circuit principal. Il sera opposé à Alejandro Davidovich Fokina au tour suivant.  Seul nuage dans ce grand ciel bleu, la défaite de Benjamin Bonzi. Après avoir mené 6-3, 5-4 service à suivre, ce dernier s’est incliné 3-6, 7-6, 6-3 devant Matthew Ebden.

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *