L’ATP 500 le plus relevé de l’histoire : à Vienne, un plateau royal !

Le tournoi de Vienne réunira cette semaine cinq joueurs du Top 10, onze du Top 20 et dix-huit du Top 30, ce qui en fait l’ATP 500 le plus relevé de l’histoire.

Novak Djokovic

Quel que soit le futur vainqueur du tournoi de Vienne cette semaine, il aura amplement mérité ce titre. Jamais un ATP 500 n’avait eu un tableau aussi relevé, avec 5 des 10 meilleurs joueurs du monde, 11 des 20 meilleurs et 18 des 30 meilleurs, tous présents en Autriche pour un seul titre. Un plateau quasiment digne d’un Masters 1000.

Le numéro un mondial Novak Djokovic est de retour à Vienne pour la première fois depuis 2007, il est accompagné du vainqueur de l’US Open Dominic Thiem (3e), Stefanos Tsitsipas (5e), Daniil Medvedev (6e) et Andrey Rublev (8e). Denis Shapovalov (12e) est également présent pour compléter un tableau qui ferait rêver n’importe quel directeur de tournoi. Gaël Monfils (11e), en lice lui aussi à Vienne, a abandonné au 1er tour contre Pablo Carreño Busta.

« Je pense que ce tableau doit être le plus dur de tous les temps dans un ATP 500. La qualité des matches du premier tour sera donc très, très élevée », a déclaré Djokovic lors d’une conférence de presse dimanche.

Et Djokovic a raison. Vienne est le premier tournoi ATP 500 à compter dans son tableau plus de 17 des 30 meilleurs joueurs du monde. Diego Schwartzman et Alex de Minaur se sont certes retirés lundi, mais il reste tout de même 18 joueurs du Top 30, battant ainsi les précédents records de Pékin (2009, 2010 et 2014) et de Barcelone (2000).

Si le tournoi autrichien présente un tableau aussi relevé, c’est qu’il est le seul ATP 500 à se tenir cette semaine, et que les joueurs ont besoin de points. Certains pour aller au Masters de Londres, d’autres pour garantir une place de tête de série à l’Open d’Australie en 2021… et Djokovic pour s’assurer de terminer l’année numéro un mondial. Le tournoi de Bâle, qui se tient habituellement au même moment, a été annulé en raison de la crise sanitaire mondiale. Vienne en profite pour accueillir les meilleurs joueurs du monde.

Une bonne préparation pour Djokovic

Le numéro un mondial est de retour dans la capitale autrichienne pour la première fois depuis qu’il a remporté le titre en 2007. Si le tournoi se déroule comme prévu, il a rendez-vous avec Dominic Thiem dans ce qui serait un remake de la finale de l’Open d’Australie début 2020, où Djokovic s’était imposé en cinq sets pour remporter le titre pour la huitième fois, un record.

« Nous avons fait un entraînement tous les deux ce matin et c’était si intense que je pensais que nous jouions déjà la finale, a déclaré Djokovic. Je respecte beaucoup Dominic et ce qu’il a fait pour le tennis est formidable, surtout cette année où il a évidemment remporté son premier Grand Chelem. Il le mérite plus que tout autre. C’est un travailleur acharné, un type formidable avec une équipe formidable. J’espère que nous pourrons avoir cette chance de jouer l’un contre l’autre dimanche prochain. »

A Vienne, Djokovic aura l’occasion de bien se préparer avant d’aller à Londres pour disputer le Masters, son dernier gros objectif de la saison. En Autriche, il commencera son parcours contre Filip Krajinovic, son ami et compatriote serbe.

« Je me suis entraîné avec Filip pendant quelques jours à Belgrade avant de venir ici, nous avons plaisanté sur le fait que nous pourrions nous affronter et c’est ce qu’il s’est passé, a déclaré Djokovic. Nous sommes de grands amis, je connais Filip depuis longtemps. C’est un gars très talentueux, il préfère les courts en dur. Il peut jouer un tennis très rapide. J’espère pouvoir lancer le tournoi de la meilleure façon possible. Le premier match est évidemment le plus important, car il faut essayer de lancer sa semaine de la meilleure des manières. »

Your comments

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *